1,35 million de personnes ont emprunté les "cars Macron" au 1er trimestre

1,35 million de personnes ont emprunté les "cars Macron" au 1er trimestre©Boursier.com
A lire aussi

Boursier.com, publié le jeudi 15 juin 2017 à 16h55

L'Arafer, l'Autorité de régulation des transports ferroviaires et routiers, a mis à jour jeudi ses chiffres concernant les "cars Macron", lancés par le chef de l'Etat quand il était à Bercy. Un total de 1,35 million de personnes ont emprunté les lignes d'autocar libéralisées au premier trimestre en France, soit 25% de plus que sur les trois premiers mois de 2016, selon ce bilan.

Mais la fréquentation est en repli de 13% par rapport au dernier trimestre 2016, ce qui confirme l'effet saisonnier constaté sur l'ensemble des modes de transport interurbains lors des premiers mois d'hiver.

1.073 liaisons

"Les opérateurs ont effectué des modifications significatives de leur offre commerciale au cours du trimestre, en jouant à la fois sur le maillage et la fréquence des dessertes", note l'Arafer dans un communiqué. Le nombre de villes desservies est ainsi passé de 180 fin 2016 à 204.

Il s'agit principalement des destinations de montagne ouvertes en janvier et des destinations littorales lancées en mars pour préparer la saison estivale. L'Arafer recensait ainsi 1.073 liaisons commercialisées au 31 mars, contre 985 fin 2016 (+9%).

Les offres rationalisées

Dans le même temps, les opérateurs ont rationalisé leur offre en proposant moins de départs quotidiens (560 contre 724 au trimestre précédent, soit -23 % de départs/jour), y compris sur les liaisons les plus fréquentées comme Paris-Lille ou Paris-Lyon.

"En termes d'offre, Flixbus reste l'opérateur qui propose le réseau le plus diversifié, en couvrant plus des 2/3 des villes et des liaisons commercialisées au total, ainsi qu'en assurant la desserte de 56 villes en exclusivité. En revanche, c'est désormais Ouibus qui propose, en moyenne, le plus de départs quotidiens  (44 % du total des départs quotidiens), détaille l'Autorité.

2.054 employés

Le chiffre d'affaires du secteur sur l'ensemble du trimestre s'est élevé à 18,7 millions d'euros, soit une recette moyenne par 100 kilomètres de 4,3 euros, en hausse de 8,5%.

Il employait 2.054 personnes à fin mars, ce qui matérialise un repli de 1,3% par rapport au 4ème trimestre 2016, après prise en compte du plan social de Megabus France (175 personnes) pour cause de cessation d'activité.

 
0 commentaire - 1,35 million de personnes ont emprunté les "cars Macron" au 1er trimestre
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]