46% des Français s'estiment déclassés par rapport à leurs parents

46% des Français s'estiment déclassés par rapport à leurs parents

Illustration foule pour chômage

A lire aussi

Boursier.com, publié le lundi 11 juillet 2016 à 16h13

Les Français sont de plus en plus nombreux à s'estimer moins bien lotis que leurs aînés. Une étude publiée lundi par la Drees (Direction de la recherche, des études, de l'évaluation et des statistiques) montre qu'ils étaient 46%) à considérer en 2014 que leur situation globale était moins bonne que celle de leurs parents. C'est dix points de plus qu'en 2004. Ils sont par ailleurs 29% à observer du mieux, contre 42% en 2004.

Peur de la pauvreté

Les chômeurs expriment davantage ce sentiment de déclassement (65%), ainsi que les actifs en emploi (48%), contrairement aux retraités et aux étudiants (respectivement 35% et 39%). "Par rapport aux personnes en emploi à plein temps, les chômeurs ont 16 points de pourcentage de risque en plus de s'estimer déclassés. À l'inverse, les étudiants ont 9 points de pourcentage de risque en moins", détaille la Drees.

Autre enseignement de cette étude : près d'un Français sur deux estimant avoir une situation moins bonne que celle de ses parents pense qu'il peut basculer dans la pauvreté dans les prochaines années. C'est le cas de seulement un quart des personnes qui jugent leur situation identique ou meilleure que celle de leurs parents.

Méritocratie à la Française

Les personnes qui se sentent déclassées ont également une appréciation de leur situation personnelle bien plus négative que les autres. Toutefois, leur opinion sur le contexte social actuel (état des inégalités et de la pauvreté, coût de la sécurité sociale...) est assez proche de celle des autres personnes enquêtées.

La Drees montre aussi que les Français son divisés sur la méritocratie en France et l'état de la société en général. "Les trois quarts d'entre eux jugent que la société est plutôt injuste, et près de la moitié pensent que le hasard des circonstances ou le milieu social de naissance sont les éléments les plus importants pour réussir dans la vie, au détriment du mérite individuel", peut-on lire dans cette étude.

 
2 commentaires - 46% des Français s'estiment déclassés par rapport à leurs parents
  • avatar
    jackuse -

    le drame aujourd'hui est la recherche des diplomes qui ne servent a rien pour apprendre un métier manuel tardivement! 50% de ces diplômés arrivent tardivement a chercher un emploi aprés 20ans et plus qui peut embaucher dans une entreprise civile ou apres 25ans d' âge ne sachant rien faire par manque d'expérience on n'est pas facturable a la clientéle d'une entreprise...il est trop tard!de mon temps si l'instituteur disait apres le certificat d'étude primaire (C E P) a 14ans " faîtes lui apprendre le métier qu'il choisira au retour du régiment a 20ans nous étions embauchés sans problême par celui qui de 14 a 17 ans nous avait appris un métier!!!!

  • avatar
    polouail -

    Les enfants se sentent déclassés vis à vis de ses parents, les FRANCAIS se sentent déclassés vis à vis des pays du monde entier, on est même plus pessimiste que les habitants du BURKINA c'est dire, en fait on est un peuple qui a peur de tout, de lui même surtout, on a régné sans partage pendant des dizaines d'années sur l'économie mondiale et maintenant il faut partager le gâteau avec les autres avec la mondialisation, et cela on y arrive pas et pourtant il faudra bien s'y adapter, se retourner sur nous mêmes n'est surement pas a solution et se dire qu'on est pas les plus malheureux se contenter de ce qu'on a c'est mon cas.

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]