80 économistes appellent le gouvernement à changer de cap

80 économistes appellent le gouvernement à changer de cap©Boursier.com
A lire aussi

Boursier.com, publié le jeudi 11 février 2016 à 09h51

Ils sont 80 économistes à avoir signé une tribune publiée par 'Le Monde' et le site d'information 'Mediapart'... Majoritairement marqués à gauche, ils appellent à un changement de politique économique en France, afin de "sortir de l'impasse économique" qui menace le pays, selon eux, depuis la crise de 2008. "Le chômage, la précarité, la difficulté à boucler ses fins de mois, marquent la vie de millions de nos concitoyens", déplorent ces économistes, parmi lesquels Michel Aglietta, Philippe Askenazy, Liem Hoang-Ngoc ou bien Xavier Timbeau.

Ils estiment ainsi que la piste des réformes libérales suivie ces dernières années est vouée à l'échec... "Les partisans du libéralisme économique plaident pour réduire plus drastiquement encore la dépense publique, démanteler le droit du travail, remettre en cause la pourtant si indispensable réduction du temps de travail et diminuer le coût du travail par la compression des salaires et des prestations sociales".

Cette thérapie de choc a été appliquée en Europe du Sud (Espagne, Grèce, Portugal...), et "a entraîné un effondrement de l'activité, une explosion du chômage et de la pauvreté", estiment les économistes signataires de cette tribune.

Redéployer les sommes destinées au pacte de responsabilité

Pour répondre à "l'urgence économique et sociale", ils proposent un plan de sortie de crise construit autour de trois volets : un pacte productif écologique et social, un programme de soutien à l'activité et à l'emploi, et une remise en cause des règles européennes. Celles-ci sont qualifiées de "néolibérales" et elles "font que l'Union est devenue le grand malade de l'économie mondiale".

Concernant le pacte productif, "les besoins ne manquent pas", soulignent les économistes, qui évoquent les investissements pour réduire les émissions de gaz à effet de serre, la construction de logements ou l'aide aux personnes en perte d'autonomie, afin de créer "des centaines de milliers d'emplois". En outre, les signataires préconisent une hausse de 10% des salaires les plus faibles dans les pays européens.

Pour le soutien à l'activité, les signataires évoquent une enveloppe de "40 milliards d'euros par an", financée par le redéploiement de sommes consacrées au pacte de responsabilité, "dont l'échec en matière d'emploi est patent", et par un recours à l'endettement, "à l'instar de ce que n'ont pas hésité à faire les Etats-Unis"...

L'Allemagne montrée du doigt pour son manque de dépenses

Au sein de l'Union européenne, les auteurs de la tribune appellent à une hausse des dépenses dans les pays excédentaires (l'Allemagne en particulier), afin de "réduire par le haut les déséquilibres commerciaux" et "juguler les pressions déflationnistes"...  La France "doit proposer cette réorientation à ses partenaires européens et notamment à l'Allemagne, laquelle vient déjà d'engager plus de 10 milliards afin d'accueillir les réfugiés".

Et en cas de blocage, la France "devra proposer aux pays qui le souhaitent (le Portugal, la Grèce mais aussi d'autres, dont l'Italie et l'Espagne, ces quatre pays représentant avec la France plus de 50% du PIB de la zone euro) de s'inscrire dans un pacte de reconstruction faisant primer l'urgence économique et sociale sur les règles néolibérales", conseillent les économistes.

"La sortie du sombre tunnel politique dans lequel la France est engagée ne passe pas uniquement par l'économie... Mais elle restera hors de portée si l'on s'acharne à poursuivre des politiques néolibérales qui creusent les inégalités, alimentent le désastre social", concluent-ils, en appelant à adopter une "politique économique alternative"...

 
3 commentaires - 80 économistes appellent le gouvernement à changer de cap
  • avatar
    vigie49000 -

    Effectivement, c'est la liste de ces signataires qui nous intéressent

  • avatar
    francoiswilliam -

    Qui sont ces économistes qui savent tout. Ceux qui n'ont pas vu venir la crise de 2008? Ceux qui ont conseillé Hollande?

  • avatar
    parfaitman -

    quand on a une dette de plus de 2000 milliard d'euros , on augment pas les impots , ni la t.v.a , et le pire , continue a preter au pays , qui va payer la dette !! c'est vos enfant !!! vou avez vu le traint vie de l'élysées !!! une honte !!! on est a l'époque des rois !!!
    vous allez voir quand le pays va se révoltées ça va faire mal !!!! on ne fais pas des affaires avec l'iran , ni avec du baille , ni avec la chine ni avec cuba ce sont des dictateur et des terroristes !!! honte a la france a ces députées et au senateur de se pays !!! vous donnez la gerbe !!!! l'europe une vrai merde !!! vous avez menti au français , ça va vous coutées cher !!!

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]