Actions sans droit de vote : Les investisseurs gagnent une bataille

Actions sans droit de vote : Les investisseurs gagnent une bataille
A lire aussi

LesEchos, publié le lundi 25 septembre 2017 à 18h15

Nouvelle victoire pour les opposants aux actions sans droit de vote. Face à la bronca des actionnaires, le patron de Facebook, a dû renoncer à émettre cette catégorie de titres. Au cours des 18 prochains mois, Marc Zuckerberg voulait vendre de 35 à 75 millions d'actions Facebook sans droit de vote. Une cession correspondant à un montant d'environ 13 milliards de dollars et qui devait lui permettre d'accélérer la réalisation de ses projets dans l'éducation et la science.

Annoncé au printemps 2016, ce projet avait déjà suscité l'opposition d'une grande partie de ses actionnaires qui n'ont pas hésité à engager une action en justice. Alors que le procès devait ouvrir cette semaine dans le Delaware, Marc Zuckerberg a finalement indiqué qu'il renonçait.

Les investisseurs ont…

Lire la suite sur LesEchos

 
0 commentaire - Actions sans droit de vote : Les investisseurs gagnent une bataille
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]