Agirc-Arrco : l'accord d'octobre va pénaliser les futurs retraités cadres & salariés

Agirc-Arrco : l'accord d'octobre va pénaliser les futurs retraités cadres & salariés©Boursier.com
A lire aussi

Boursier.com, publié le mardi 05 avril 2016 à 11h45

A l'automne dernier, un accord sur les régimes de retraites complémentaires Agirc-Arrco a permis de sauver le système de la faillite, mais à quel prix ? D'après les dernières projections du Conseil d'orientations des retraites auxquelles 'Le Figaro' a eu accès, les futurs retraités, qu'ils soient salariés ou cadres vont être fortement pénalisés.

Le principe de la décote va peser

Au fil des générations, les futurs pensionnés verront le montant de leur complémentaire s'amoindrir, de 14,5% pour un cadre né en 1959 à 17% pour celui dont l'année de naissance est 1990. Les salariés seront encore plus touchées, avec une baisse qui atteindrait les 18%, toujours selon les calculs du COR. Cette baisse relative s'explique par plusieurs dispositions de l'accord, à commencer par la décote de 10%, explique 'Le Figaro'.

A partir de 2019, pour un départ à l'âge du taux plein dans le régime de base, les assurés verront leur retraite complémentaire baisser de 10% pendant 3 ans. S'ils partent un an plus tard, la décote ne s'appliquera pas. Un bonus est même prévu au-delà d'un an. Pour autant, le COR note que, même si le départ est plus tardif, la perte restera effective. Elle sera de 4,5% pour un cadre né en 1959 et pourra s'élever jusqu'à 8% pour la génération 1990.

L'Arrco et l'Agirc assurent à 12 millions de retraités un complément de revenu représentant 25% à 50% de leur pension, voire les deux tiers pour des cadres supérieurs. En 2015, les deux régimes ont enregistré un déficit global de 3,02 milliards d'euros.

 
109 commentaires - Agirc-Arrco : l'accord d'octobre va pénaliser les futurs retraités cadres & salariés
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]