Agriculture: des Etats généraux s'ouvrent ce jeudi

Agriculture: des Etats généraux s'ouvrent ce jeudi©Boursier.com
A lire aussi

Boursier.com, publié le jeudi 20 juillet 2017 à 11h10

Offrir un revenu décent aux agriculteurs, tel est l'objectif des états généraux de l'alimentation, qui débutent ce jeudi avec une consultation publique, avant le lancement de travaux en août, un compte-rendu final étant attendu vers la mi-décembre.

Le Premier ministre Edouard Philippe a donné le coup d'envoi des débats ce matin, soulignant l'importance pour l'État, les collectivités locales, organisations professionnelles et ONG de travailler ensemble dans le domaine de l'alimentation. "L'alimentation, ses métiers, sa qualité, ceux qui la produisent, doivent être replacés au coeur des préoccupations des Français", a-t-il encore fait valoir.

Plusieurs chantiers

Quatre ministres, dont celui de l'Agriculture Stéphane Travert, qui pilotera les travaux, celui de la Transition écologique et solidaire Nicolas Hulot et celui de l'Economie et des Finances Bruno le Maire, sont attendus lors de ces Etats généraux, alors qu'Emmanuel Macron les clôturera.

Deux grands chantiers sont au programme, répartis en 14 ateliers thématiques. Le premier concerne la répartition de la valeur entre les différents maillons de la filière alimentaire, notamment autour de la problématique de prix plus rémunérateurs pour l'agriculteur. Le second est consacré à l'alimentation saine et durable.

Les syndicats prudents

"Les solutions de rééquilibrage du partage de la valeur qui seront trouvées devront être pérennes", a d'ores et déjà prévenu le principal syndicat agricole, la FNSEA, sur Twitter. "La grande distribution ne peut plus se jouer de nous en se rassemblant pour nous pressuriser, c'est terminé", a rappelé ce matin, au micro de RMC et de BFMTV, la présidente de l'organisation, Christiane Lambert.

"Je souhaite que chaque acteur des filières, chaque acteur politique, économique, de la société, chaque consommateur, prenne conscience de la gravité de la situation et de la responsabilité partagée. Si nous voulons encore des paysans demain dans ce pays, nous devons trouver des solutions, nous n'avons pas le choix", a fait valoir de son côté le président des Jeunes Agriculteurs, Jérémy Decercle.

Selon une récente étude, plus de 50% des exploitants agricoles affichaient en 2016 des revenus inférieurs à 350 euros par mois selon la mutualité sociale agricole (MSA), contre 30% un an plus tôt

 
1 commentaire - Agriculture: des Etats généraux s'ouvrent ce jeudi
  • avatar
    JEANPAIN -

    macron a refusé d'y aller, il est vrai que els agriculteurs ne sont pas des militaires obligés de le saluer de l'écouter...........
    alors le nabot leon de service y a envoyé son premier ministre.......

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]