Air France : 2 syndicats de PNC maintiennent leur préavis de grève

Air France : 2 syndicats de PNC maintiennent leur préavis de grève©Boursier.com
A lire aussi

Boursier.com, publié le jeudi 07 juillet 2016 à 14h36

Mieux vaut éviter de voyager avec Air France lors du grand chassé croisé des vacances estivales, du 27 juillet au 2 août... Alors que l'Union des navigants de l'aviation civile (Unac) a décidé de reporter son préavis de grève, le SNPNC et l'Unsa-PNC, qui représentent à eux deux 45% des hôtesses et stewards de la compagnie, ont confirmé auprès de Reuters que le mouvement était maintenu.

Un accord collectif de courte durée

Les hôtesses et stewards s'opposent au nouvel accord collectif qui leur a été soumis et dont la durée est de seulement 17 mois, contre plus de trois ans actuellement. "L'entreprise qui sait que la conjoncture économique actuelle nous est favorable, veut nous amener à signer un accord de très courte durée espérant ainsi passer l'été, les élections présidentielles et étouffer la grogne des PNC", regrettent l'Unsa-PNC et le SNPNC dans un communiqué commun.

En outre, ces deux organisations réclament un accord collectif d'une durée de cinq ans, une amélioration des grilles d'échelons et des salaires ou encore une meilleure stabilité des planning. Pour le moment, la direction leur a opposé une fin de non-recevoir.

Laisser du temps au nouveau PDG pour étudier le dossier

A l'inverse, l'Unac a fait le choix de reporter sa grève du 14 au 17 octobre, afin "de laisser du temps au président (Jean-Marc) Janaillac d'apprécier le contexte social de l'entreprise et d'élaborer un plan stratégique de croissance soutenu par l'État qui devra envisager de réelles protections pour le transport aérien français". L'ex-patron du spécialiste du transport multimodal Transdev vient en effet de prendre la succession d'Alexandre de Juniac.

Selon Pierre-René Lemas, directeur général de la Caisse des dépôts, coactionnaire de Transdev avec Veolia, le management interne de Jean-Marc Janaillac, "est très apprécié des salariés", a-t-il confié auprès de Reuters.

Grogne des pilotes

Jean-Marc Janaillac va aussi devoir s'attaquer aux revendications des pilotes d'Air France. Ces derniers ont accepté une trêve jusqu'au 1er novembre en échange du gel des nouvelles mesures qui les avaient conduits à menacer de cesser une nouvelle fois le travail. A la mi-juin, une grève de quatre jours a déjà coûté 40 millions d'euros à la compagnie.

 
0 commentaire - Air France : 2 syndicats de PNC maintiennent leur préavis de grève
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]