Air France : l'inspection du travail a refusé un licenciement

Air France : l'inspection du travail a refusé un licenciement©Boursier.com
A lire aussi

Boursier.com, publié le jeudi 21 janvier 2016 à 12h34

"L'inspection du travail refuse le licenciement du délégué du personnel CGT d'Air France", s'est réjoui le syndicat sur son compte Twitter, reprenant une information de l'Agence France Presse. La direction l'accuse d'avoir agressé deux vigiles ainsi que l'ex-directeur des ressources humaines, Xavier Broseta, lors du comité d'entreprise du 5 octobre dernier.

Réintégration

D'après le responsable juridique de la CGT interrogé par l'AFP, la direction d'Air France peut formuler un recours auprès du ministre du Travail ou un recours contentieux auprès du tribunal administratif. Toutefois, "le recours n'étant pas suspensif, la compagnie doit réintégrer le salarié d'Air France Industries (maintenance) et lui payer le salaire non perçu depuis sa mise à pied conservatoire sans solde prononcée le 16 octobre", détaille-t-elle.

Plusieurs sanctions

Suite aux violences du CE du 5 octobre dernier, la direction d'Air France avait décidé de sanctionner 16 salariés. Par ailleurs, parmi les six salariés accusés d'agressions physiques, faits les plus graves, quatre avaient été informés début novembre de leur futur licenciement pour faute lourde.

 
0 commentaire - Air France : l'inspection du travail a refusé un licenciement
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]