Appareils de chauffage : l'autorité de la concurrence sanctionne trois acteurs

Appareils de chauffage : l'autorité de la concurrence sanctionne trois acteurs©Boursier.com
A lire aussi

Boursier.com, publié le jeudi 21 juillet 2016 à 11h17

L'Autorité de la concurrence vient de sanctionner trois acteurs dans le secteur des appareils de chauffage mobiles à combustible liquide en France. PVG et Ligne Plus ont écopé d'une amende de respectivement 4 et 4,2 millions d'euros, alors que Leroy Merlin à été sanctionné à hauteur de seulement 795.000 euros.

Trois ententes

Le gendarme de la concurrence leur reproche trois ententes. La première qui a eu lieu entre mars 2005 et septembre 2008 concerne PVG France et Ligne Plus. Ces deux acteurs se sont concertés sur les prix de vente sur le marché de gros et sur les tarifs publics de revente des appareils premiers prix. Dans le même temps, ils se sont répartis la clientèle des distributeurs.

"Les deux autres ententes, de nature verticale,  se sont déroulées entre, d'une part, PVG France et ses distributeurs - et notamment Leroy Merlin France - et, d'autre part, Ligne Plus et ses distributeurs, entre 2005 et 2008", ajoute l'Autorité de la concurrence. En outre, ces derniers se sont concertés sur "la fixation et le respect d'un prix de revente au consommateur final des appareils de chauffage premiers prix et de gamme".

Pratiques graves

"Ces pratiques sont particulièrement graves car elles interdisaient toute concurrence à la fois entre les deux seules marques existantes et également entre les distributeurs pour une même marque", conclut l'Autorité, ajoutant que de telles pratiques ont sérieusement porté atteinte aux consommateurs et à l'économie.

 
1 commentaire - Appareils de chauffage : l'autorité de la concurrence sanctionne trois acteurs
  • avatar
    atarax38 -

    Et on ne nous parle pas des poêles à bois non conforme à la réglementation en vigueur, vendu par ces mêmes enseignes et pausé par des sous-traitants non diplômés et non qualifiés. Vive la sécurité des clients, la pollution qui s'accroit.
    Et après on nous bassine avec les intoxications au CO.

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]