Apple veut rester optimiste, malgré la baisse des ventes d'iPhones

Apple veut rester optimiste, malgré la baisse des ventes d'iPhones

iPhone 6 Plus et iPhone 6 Apple

A lire aussi

Boursier.com, publié le mercredi 27 juillet 2016 à 10h03

Les ventes du téléphone-star d'Apple ont continué de baisser au troisième trimestre, mais le géant américain l'assure, il s'agit d'un "point bas". Lors de la publication des ses résultats mardi soir à Wall Street, le groupe a précisé qu'il avait vendu 40,4 millions d'iPhone durant le trimestre clos le 25 juin, 15% de moins qu'un an auparavant, mais un peu plus que le consensus des analystes qui était de 40,02 millions, suivant le consultant spécialisé FactSet StreetAccount.

Ralentissement en Chine

Les ventes d'iPhone représentent les deux tiers environ de l'ensemble de l'activité de la première valorisation boursière mondiale, et sont scrutées de près par les analystes, qui se demandent régulièrement si le succès du smartphone ne s'épuise pas. Le groupe américain avait déjà annoncé une baisse de 16,3% des ventes d'iPhone au deuxième trimestre, la première depuis le lancement du smartphone en 2007.

L'inquiétude vient notamment de la Chine continentale. Les ventes y ont chuté de 33,1% au troisième trimestre, alors qu'elles avaient flambé de 112,4% sur le trimestre comparable un an auparavant. Elles avaient déjà diminué de quelque 26% au deuxième trimestre. "Il est évident qu'il y a des signes de ralentissement économique en Chine et il faudra faire avec", a observé Luca Maestri, le directeur financier d'Apple. "Nous comprenons bien la Chine et nous restons très, très optimistes pour l'avenir là-bas". Sur les autres marchés plus matures, le groupe est confronté également à une érosion des ventes, alors que la clientèle a tendance à conserver son combiné plus longtemps.

En attendant l'iPhone 7

Luca Maestri se veut néanmoins rassurant, insistant sur le fait qu'Apple a dépassé ses attentes durant une période difficile sur le marché des changes et par un comparatif tout autant compliqué, marqué par les fortes ventes de l'iPhone 6 à l'époque. La demande a été "meilleure que ce que nos résultats induisent et meilleure que nous ne l'avions anticipé", a-t-il déclaré à l'agence de presse Reuters.

Apple prévoit pour le quatrième trimestre un chiffre d"affaires de 45,5 à 47,5 milliards de dollars. Cette prévision couvre une période jusqu'à fin septembre qui devrait absorber au moins le premier weekend de ventes du prochain iPhone 7, qui doit être commercialisé précisément en septembre.

 
0 commentaire - Apple veut rester optimiste, malgré la baisse des ventes d'iPhones
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]