Attentats / dépenses de sécurité : Fillon dénonce "une astuce politicienne"

Attentats / dépenses de sécurité : Fillon dénonce "une astuce politicienne"

François Fillon portrait

A lire aussi

Boursier.com, publié le jeudi 19 novembre 2015 à 10h52

"La manière la plus efficace de lutter contre le terrorisme, c'est d'augmenter les effectifs sur le terrain. Le président de la République a eu raison de le proposer", a reconnu ce jeudi matin sur le plateau de 'Public Sénat' et 'Sud Radio', le député Les Républicains et ex-Premier ministre, François Fillon. Ce dernier craint cependant que les annonces de François Hollande ne constituent "une astuce politicienne" à un an et demi des élections présidentielles.

Une part de responsabilité

François Fillon a dit regretter les baisses d'effectifs votées dans la police sous son mandat, "quand on avait la crise sur le dos", ajoutant que la gauche avait également sa part de responsabilité. Les 35 heures et la suppression des heures supplémentaires - instaurées sous Nicolas Sarkozy et supprimées sous François Hollande - ont également aggravé la situation, a-t-il fait valoir.

Pour autant, François Fillon craint que François Hollande ne se prépare à "ouvrir les vannes de la dépense publique". Rappelons que mardi, le président a annoncé la création de 8.500 postes dans les administrations de l'Etat, afin de mieux combattre le risque terroriste, après les attentats qui ont frappé Paris vendredi soir. Le Premier ministre Manuel Valls a concédé que ces dépenses supplémentaires ne permettront pas au gouvernement de remplir ses objectifs de réduction du déficit. D'ailleurs, la Commission européenne s'est dite prête à accorder un traitement spécial à la France.

Pacte de stabilité : "pas utile de le remettre en cause"

"Les dépenses de sécurité annoncées , en gros c'est 500 millions d'euros en 2016. On a pas besoin de rompre le Pacte de stabilité pour une telle somme", a fustigé François Fillon, précisant que des économies sont d'ailleurs possibles comme "le rétablissement d'un jour de carence dans la fonction publique" ou en recrutant un peu moins de 60.000 fonctionnaires dans l'Education nationale sur le quinquennat. Pour François Fillon, la question est la suivante : "la France sera-t-elle plus forte pour lutter contre le terrorisme avec moins de dette?"

 
93 commentaires - Attentats / dépenses de sécurité : Fillon dénonce "une astuce politicienne"
  • avatar
    esterlange -

    l'astuce est comme la ficelle, tellement grosse que tout le monde la voit ! Embaucher des fonctionnaires surnuméraires ne constitue par des emplois mais des dépenses publiques payées par le contribuable. Tout leur est bon pour fausser les statistiques . Avec une inquiétude majeure, notre économie ne peut plus financer les trois millions de chômeurs et la fonction publique bananière

  • avatar
    Txomin64 -

    Une argutie, plus qu'une astuce. Ce n'est pas le nombre de policiers supplémentaires qui aurait empêcher les attentats. C'est l'inconséquence de cet exécutif qui n'a pas mis le paquet sur les services de renseignements et a viré un juge parfaitement rompu aux affaires de terrorisme, sans prendre en considération ses alertes incessants de risques avérés.résulta! 150 morts et 300 blessés.

    avatar
    ozzorro -

    M.Fillon, s'il y a un autre attentat en France vous serez tenu pour responsable. De toute façon vous arrivez dernier dans les favoris et les paris avec mes amis. Sarko et son ombre conseiller en chemise blanche, responsablent de la mort de Kadaffi donc des migrants en France: idem.

    avatar
    giloma -

    ozzorro !!! ZORRO est arrivé !! pour nous raconter des bêtises de maternelle. vous avez beau mettre 1 gendarme derrière 10 personnes que rien ne sera évité ! quand vous avez des camicases qui ne tiennet pas plus à la vie que celui qui se lancerait du haut de la tour eiffel, vous ne ferez que des dépenses inutiles. Maintenant que vous avez craché votre venin sur la droite je souhaite que vous soyez apaisé !!!!!!!!!!!!

    avatar
    alaindu42 -

    combien de policiers et crs dans les stades

  • avatar
    villebois -

    8500 postes pour faire des plans sur la comète , commençons par donner des moyens ce qui sont en place , gaspiller l'argent des contribuables çà va tout seul ; honte à vous les politiques tous des mauvais gestionnaires .

  • avatar
    nilcua -

    on sait que nous avons affaire a un gouvernement de menteurs patentés mais la réalité leur sautera au yeux et a beaucoup de français qui votent encore pour eux(trop) ces incompétents.

  • avatar
    Jamopier -

    C'est bien de reconnaître qu il a été mauvais, alors qu'il s'en aille voir ailleurs si on y est !!!!

    avatar
    nilcua -

    mais il n'était que premier ministre avec la cinquiéme république seul le président a tous les pouvoirs beaucoup plus par exemple que louis 14 ce n'est pas moi qui le dit mais d'imminents historiens et politologues.Fillon a dit qu' à plusieurs reprises il a été rabroué et démenti par le président parce qu'ils voulait faire les réformes plus avant nécessaires.En fait il aurait du démissionné quand sarkozy avait des velléités de prendre BORLOO en 2O10!

    avatar
    villebois -

    Tu en connais un de bon , moi non !!!

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]