Attentats : des agents armés à la SNCF ?

Attentats : des agents armés à la SNCF ?

Guillaume Pepy le président de la SNCF

A lire aussi

Boursier.com, publié le vendredi 20 novembre 2015 à 12h33

Des agents en civil de la SNCF armés à bord des trains ? Le président de la compagnie, Guillaume Pépy, est favorable à un tel scénario, après les attentats qui ont frappé Paris le 13 novembre. La sécurité est "notre souci numéro un", a-t-il déclaré sur la chaîne BFMTV vendredi. "On pense que dans certains trains, par exemple des trains internationaux, il faudrait (...) que nos personnels de sécurité puissent être armés". Il pourrait s'agir de "quelqu'un qui est là discrètement, pas dans tous les trains, mais sur certains trains très sensibles, par exemple là encore on peut penser à un train comme un Thalys". Au mois d'août, un homme armé a ouvert le feu dans un de ces trains, avant d'être rapidement maîtrisé par des passagers.

Modifications législatives

Guillaume Pépy souhaite par ailleurs que ses agents aient le droit de fouiller les bagages et que de nouvelles méthodes soient expérimentées pour réduire les nuisances dues à la découverte de bagages suspects. Toutes ces réformes nécessiteraient des modifications législatives. "Ca va se faire", a-t-il assuré. La SNCF a par ailleurs indiqué en début de semaine qu'elle testerait des portiques de sécurité à l'entrée des gares, d'abord à Paris. Mais si ces dernières "sont surveillées comme les aéroports, cela veut dire qu'il faudra arriver une heure avant le départ du train", a prévenu le président de la SNCF, au micro de BFMTV et RMC. "Il faut être réaliste, ce n'est pas immédiatement faisable", a-t-il reconnu. En France, 15.000 trains et 7 millions de voyageurs circulent chaque jour sur le réseau SNCF. Les attentats ont entraîné une baisse de fréquentation dans les trains. D'après le président de la SNCF, ce recul s'élevait à 10% lundi mais, "depuis, les gens ont retrouvé leurs habitudes de travail et le trafic est normal". Depuis cette série d'attentats, 300 policiers et gendarmes et une centaine d'agents de sécurité de la SNCF ont été déployés dans les gares, a affirmé Guillaume Pepy.

 
1 commentaire - Attentats : des agents armés à la SNCF ?
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]