Attentats : les premières aides aux victimes versées

Attentats : les premières aides aux victimes versées©Boursier.com
A lire aussi

Boursier.com, publié le vendredi 20 novembre 2015 à 18h18

Les premières avances aux victimes des attentats de Parise ont été versées vendredi par le Fonds de garantie des victimes d'actes de terrorisme et d'autres infractions (FGTI), une semaine après les faits. "Dès ce matin déjà, des premiers versements ont eu lieu, des premières provisions, sur les comptes des victimes ou des familles de victimes et de tous ceux qui ont besoin de cette solidarité", a déclaré Michel Sapin lors d'une visite du siège du Fonds à Vincennes, près de Paris.

Créé en 1986, ce fonds assure l'indemnisation de l'ensemble des victimes d'attentats commis sur le sol français, quelle que soit leur nationalité, ainsi que des ressortissants français affectés par de tels événements à l'étranger. Ces avances de quelques milliers d'euros visent à permettre aux victimes d'éviter de voir des problèmes matériels s'ajouter aux douleurs morales auxquelles elles sont confrontées, a expliqué François Werner, directeur général du FGTI.

Premières avances

Les frais liés aux obsèques sont directement et entièrement pris en charge par le Fonds, mais certaines victimes vont par exemple être confrontées à des pertes de revenus. Pour l'instant, une dizaine d'entre elles a reçu ces premières avances.

D'après l'agence de presse Reuters, les ayants droit des 130 personnes tuées la semaine dernière et aux plus de 350 blessés s'ajoutent les rescapés présents à proximité des lieux des attaques ayant pu être choqués. Ces réserves sont alimentées par une contribution prélevéesur les contrats d'assurance, qui a été relevée d'un euro par unarrêté du 30 octobre dernier. A partir du 1er janvier 2016, 4,30 euros seront désormais prélevés chaque année.

 
0 commentaire - Attentats : les premières aides aux victimes versées
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]