Autocars : plus de deux millions de voyageurs transportés au 3ème trimestre

Autocars : plus de deux millions de voyageurs transportés au 3ème trimestre©Boursier.com
A lire aussi

Boursier.com, publié le lundi 12 décembre 2016 à 15h59

A en croire les données de l'Autorité de régulation des activités ferroviaires et routières (Arafer), le succès des autocars "Macron" ne se dément pas. Grâce au dynamisme de la période estivale, au troisième trimestre, environ 2 millions de passagers y ont eu recours, soit une progression de 33% par rapport aux trois mois précédents, portant leur nombre total à 5,35 millions depuis l'ouverture du marché en août 2015.

Cette hausse de l'activité va de pair avec une offre plus étoffée. "A la fin du mois de septembre 2016, il était possible d'effectuer 1.310 liaisons directes distinctes (1.100 hors Migratour) par autocar entre deux villes françaises (+23% par rapport au trimestre précédent)", souligne l'Arafer.

Lille-Paris, trajet numéro un

En moyenne, les voyageurs parcourent 342 kilomètres par trajet. En outre, 44% des passagers ont eu un trajet compris entre 100 et 250 kilomètres, contre 38% entre 250 et 500 kilomètres. Lille-Paris reste la liaison la plus empruntée (1.200 passagers sur la période), suivie de près par Lyon-Paris (1.076 passagers par jour)", détaille l'Arafer.

"Bien que Paris reste toujours très largement en tête des origines/destinations demandées, la part de passagers ayant effectué un trajet avec pour origine ou destination Paris est en baisse depuis plusieurs trimestres (67% au premier trimestre 2016, 63% au deuxième et 59% au troisième). Cette évolution se fait principalement au profit des liaisons inter-régionales", précise l'Agence.

Mouvement de concentration

Le marché a toutefois subi des mouvements de concentration. Alors que cinq opérateurs étaient entrés sur le marché en août 2015, seuls Flixbus, Ouibus et Eurolines/Isilines poursuivent encore leur activité. Starshipper s'est en effet allié à Ouibus alors que Megabus Europe a été racheté par Flixbus. D'ailleurs, les chauffeurs Megabus ont récemment protesté devant le ministère des Finances contre le plan de sauvegarde de l'emploi (PSE) présenté par la direction.

Les effets de cette restructuration ne se font pas encore ressentir sur l'emploi. Au 30 septembre, le secteur employait près de 2.050 personnes, soit une hausse de 1,6% par rapport au trimestre précédent. L'ex-ministre de l'Economie, Emmanuel Macron en espérait entre 2.000 et 3.000 d'ici la fin de l'année.

 
1 commentaire - Autocars : plus de deux millions de voyageurs transportés au 3ème trimestre
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]