Bientôt onze vaccins obligatoires pour les enfants ?

Bientôt onze vaccins obligatoires pour les enfants ?©Boursier.com
A lire aussi

Boursier.com, publié le vendredi 16 juin 2017 à 11h24

La ministre des Solidarités et de la Santé, Agnés Buzyn, réfléchit à la possibilité de rendre onze vaccins préconisés pour les enfants obligatoires en France pour une durée limitée, contre trois seulement aujourd'hui. L'objectif serait de lutter contre la recrudescence des maladies infantiles, déclare-t-elle dans un entretien accordé 'Parisien' publié vendredi.

Pour l'heure, seuls trois vaccins réunis dans le DT-Polio (diphtérie, tétanos et poliomyélite) et huit autres, contre la rougeole et l'hépatite B notamment, sont recommandés. Mais 24.000 cas de rougeole ont été recensés depuis 2008, souligne cette ancienne médecin.

"Nous réfléchissons"

"Aujourd'hui en France, la rougeole réapparaît. Il n'est pas tolérable que des enfants meurent : dix sont décédés depuis 2008", déclare la ministre de la Santé. "Comme ce vaccin est seulement recommandé et non obligatoire, le taux de couverture est de 75%, alors qu'il devrait être de 95% pour prévenir cette épidémie."

"Nous réfléchissons donc à rendre obligatoires les onze vaccins pour une durée limitée, qui pourrait être de cinq à dix ans", ajoute-t-elle, en déplorant que les opposants à la vaccination obligatoire n'en retiennent que les effets secondaires dont beaucoup, selon elle, "n'ont pas été prouvés".

Vaccin contre la grippe pour les pros ?

Il s'agirait, selon 'Le Parisien', outre des trois du DT-Polio, des vaccins contre la diphtérie, la coqueluche, la rougeole, les oreillons, la rubéole, l'hépatite B, la bactérie Haemophiklus influenzae, le pneumocoque et le méningocoque C.

Agnès Buzyn "réfléchit" par ailleurs à rendre obligatoire la vaccination contre la grippe pour les professionnels de santé. "Je ne comprends pas ceux qui ne s'immunisent pas. Ils font courir un risque à leurs patients", déclare Agnès Buzyn. "On réfléchit à ce que cela devienne obligatoire pour eux."

 
2 commentaires - Bientôt onze vaccins obligatoires pour les enfants ?
  • avatar
    renardroux -

    L'immunisation naturelle se fait progressivement et pas par voie parentérale (injection),
    nul ne sait les conséquences à long terme d'une injection SIMULTANEE de 11 agents
    très antigéniques (forcément puisqu'on veut une réaction immunitaire efficace).
    On pourrait envisager des protocoles progressifs, utiliser la médecine scolaire , mettre
    au point des vaccins par voie orale (qui serait la voie naturelle d'acquisition de presque
    toute notre immunité).
    Cela donnerait du travail de recherche à l'industrie pharmaceutique, de nouveaux vaccins à
    mettre au point. Pourquoi des avis aussi autoritaires alors que l'immunologie nous est
    encore assez mystérieuse me semble-t'il ?
    Et si il y a un grand risque avec 1 ou 2 maladies, les cîbler mais attendre que l'enfant ait plus que
    2 mois .. (cibler aussi les populations et leurs risques respectifs )

  • avatar
    honete1 -

    J'ai plus de 60 ans, j'ai été vacciné une fois contre la grippe cela m a suffit, j'ai failli ne pas m'en remettre,

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]