Brexit : Carlos Ghosn confiant sur l'usine Nissan de Sunderland

Brexit : Carlos Ghosn confiant sur l'usine Nissan de Sunderland

Nouveau Nissan Qashqai

A lire aussi

Boursier.com, publié le mardi 08 novembre 2016 à 19h16

Carlos Ghosn, le patron de Renault et de Nissan ne craint pas les conséquences du Brexit sur l'usine de Nissan à Sunderland, dans le Sud-Est de l'Angleterre. Dans un entretien à l'agence 'AFP' publiée mardi, M. Ghosn a assuré avoir eu des échanges "de qualité" avec le gouvernement britannique sur ce sujet. Il a cependant refusé de dévoiler quelles assurances il a pu recevoir de la part de Londres.

Le 27 octobre, Nissan a pris la décision cruciale de confirmer l'assemblage de deux nouveaux modèles du constructeur nippon à Sunderland, le petit 4x4 Qashqai et le SUV X-Trail. La décision a été prise après avoir constaté que "tant l'alliance que le gouvernement britannique étaient soucieux de l'importance de la compétitivité du site", a indiqué M. Ghosn.

Des "compensations" face à d'éventuelles nouvelles barrières tarifaires ?

Fin septembre, le PDG de Renault et de Nissan avait demandé aux autorités britanniques des "compensations" face à d'éventuelles nouvelles barrières tarifaires. A la suite de quoi le groupe avait reçu des assurances du secrétaire d'Etat aux Affaires et à la Stratégie industrielle, Greg Clark.

"Tant que nous tenons le même discours (sur le sujet, NDLR), tout ira bien. Nous avons donc poursuivi nos investissements", a ajouté Carlos Ghosn. "En tant qu'entreprise, je ne me sens pas concerné. Cela peut être le cas d'autres personnes mais de notre côté, nous prenons des décisions et nous les assumons. Nous savons parfaitement ce que nous voulons, c'est aussi simple que ça", a encore déclaré à l'AFP le PDG de l'alliance.

 
1 commentaire - Brexit : Carlos Ghosn confiant sur l'usine Nissan de Sunderland
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]