Brexit: emploi et croissance, priorités des négociations, selon Hammond

Brexit: emploi et croissance, priorités des négociations, selon Hammond

Le ministre britannique des Finances Philip Hammond, à Pékin le 14 mai 2017

A lire aussi

AFP, publié le vendredi 16 juin 2017 à 11h23

La priorité des négociations sur le Brexit est de protéger les emplois et la croissance, a souligné vendredi le ministre britannique des Finances Philip Hammond, trois jours avant d'entamer les discussions avec l'UE.

"Alors que nous entamons les négociations, mon opinion, et, je crois, l'opinion de la majorité des gens en Grande-Bretagne, est que nous devons accorder la priorité à la protection des emplois, de la croissance économique et de la prospérité", a déclaré M. Hammond, en arrivant à une réunion des 28 ministres des Finances de l'UE à Luxembourg. 

Ce dernier répondait à la question de savoir s'il pensait que sa vision d'un Brexit "doux" l'emporterait. 

A peine le résultat des élections britanniques tombé, qui se sont révélées un fiasco pour la Première ministre Theresa May, M. Hammond, partisan de l'UE par pragmatisme économique, avait appelé Mme May à penser aux "emplois d'abord", selon les médias britanniques.

Dans le scénario d'un Brexit "dur", le Royaume-Uni quitterait le marché unique européen, fermerait ses portes à l'immigration européenne et sortirait de la Cour de justice européenne. Mme May a également affirmé se réserver la possibilité de quitter l'UE "sans accord plutôt qu'avec un mauvais accord".

Les avocats d'un Brexit "doux" souhaitent quant à eux le maintien d'un accès au marché unique et ne veulent pas entendre parler d'une sortie sans accord. 

 
1 commentaire - Brexit: emploi et croissance, priorités des négociations, selon Hammond
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]