Budget: casse-tête en vue pour Macron, prévient la Cour des comptes

Budget: casse-tête en vue pour Macron, prévient la Cour des comptes©Boursier.com
A lire aussi

Boursier.com, publié le mercredi 31 mai 2017 à 11h14

Alors que la France s'est engagée à ramener son déficit sous les 3% du PIB à la fin de l'année, la Cour des comptes s'inquiète de la situation financière de l'Etat en ce début de quinquennat Macron.

Compte tenu d'une gestion 2016 qui s'est éloignée des objectifs et des principes de la loi organique relative aux lois de finances, "les incertitudes sur la trajectoire budgétaire à court et à moyen terme sont renforcées", soulignent les Sages dans un rapport de plus de 200 pages dévoilé ce mercredi.

Lente réduction du déficit

L'an dernier, le déficit de l'Etat s'est établi à 69,1 milliards d'euros, inférieur aux prévisions de la loi de finances initiale (72,3 milliards), à la cible de la loi de programmation pluriannuelle des finances publiques 2014-2019 (70 milliards) et à l'exécution 2015 (70,5 milliards). Il demeure toutefois supérieur de plus de 85% à son niveau antérieur à la crise financière (38,4 milliards en 2007), souligne le rapport.

Eléments favorables et reports de charges

Pourtant, l'Etat a profité en 2016 d'éléments "favorables", qui lui ont permis de maintenir son niveau de recettes, dont notamment, deux années de redevance d'usage des fréquences de la bande 700 Mhz attribuées aux opérateurs télécoms pour déployer leur réseau. Parallèlement, l'augmentation des dépenses a été "contenue", grâce à une économie sur la charge de la dette et "au prix d'accommodements critiquables".

En outre, la Cour s'inquiète de la sous-budgétisation et du report de nombreuses charges, en particulier sur les missions "Travail et emploi" et "Agriculture, alimentation et affaires rurales" qui créent un risque sur l'exécution du budget 2017.

Occasion ratée de réduire la dette

Concernant la dette, la Cour des comptes estime que, dans un contexte de taux d'intérêts bas, l'Etat a manqué une occasion en or pour la réduire. Fin 2016, elle s'est élevée à 1.621 milliards d'euros, en hausse de 45 milliards. Dans l'hypothèse où la hausse des taux se poursuivrait, l'Etat devra poursuivre le redressement des comptes, dans un environnement "beaucoup moins favorable".

 
0 commentaire - Budget: casse-tête en vue pour Macron, prévient la Cour des comptes
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]