"Chauffeur Privé" attaque Uber dans sa dernière campagne de pub

"Chauffeur Privé" attaque Uber dans sa dernière campagne de pub©Boursier.com
A lire aussi

Boursier.com, publié le mercredi 31 août 2016 à 11h15

La guerre bat son plein entre les sociétés de voitures de tourisme avec chauffeurs (VTC). Dans sa dernière campagne, l'entreprise française "Chauffeur Privé" lancée en 2012 attaque sans équivoque Uber. Des visuels présents dans les grandes gares de France du 1er au 7 septembre détournent le logo de son concurrent américain. L'entreprise y encourage les clients "à ne plus tomber dans le panneau" et à venir "tester" ses services.

"Made in France"

Pour convaincre,"Chauffeur Privé" veut capitaliser sur le 100% tricolore. "Chez nous, 100% de nos impôts ont pour terminus la France", clame-t-elle. "A travers cette campagne, nous souhaitons évoquer les faits de manière claire et informer les consommateurs", explique par voie de communiqué le PDG, Yan Hascoet.

"Libre à eux de faire ensuite le choix de décider s'ils préfèrent soutenir une société qui va remonter 100% des bénéfices à ses actionnaires ou une autre qui va redonner sa juste part à la société en payant ses impôts localement", ajoute-t-il.

Optimisation fiscale

Selon les informations obtenues en juin 2015 par le site internet 'BFM Business', Uber n'aurait jamais payé d'impôts sur ses bénéfices en France, "grâce un montage d'optimisation fiscale passant par les Pays-Bas, les Bermudes et le Delaware". En 2013, Uber France SAS aurait ainsi déclaré un chiffre d'affaires de seulement 1,8 million d'euros...

"Chauffeur Privé" revendique plus de 650.000 utilisateurs en France, plus de 11.000 chauffeurs pour des centaines de milliers de courses en Ile-de-France, à Lyon, et sur la Côte d'Azur chaque mois. Uber recense pour sa part 1,2 million de fidèles au sein de l'Hexagone.

 
0 commentaire - "Chauffeur Privé" attaque Uber dans sa dernière campagne de pub
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]