Code du travail : la ministre des Transports rencontrera les routiers jeudi

Code du travail : la ministre des Transports rencontrera les routiers jeudi

mouvement pour une revalorisation des salaires en France, janvier 2015

A lire aussi

Boursier.com, publié le lundi 25 septembre 2017 à 18h16

La ministre des Transports, Elisabeth Borne, a annoncé lundi qu'elle recevrait jeudi les syndicats des routiers et les représentants des organisations patronales du secteur afin de continuer le dialogue et d'éviter de nouveaux blocages. Les routiers CGT et Force ouvrière ont annoncé en fin d'après-midi la reconduction du mouvement d'action nationale lancé lundi contre la réforme du Code du travail, bloquant l'accès à des dépôts de carburant.

La situation était "normale" à la mi-journée et "la quasi totalité des dépôts de carburants est libre d'accès", quelques heures après le lancement d'une journée de mobilisation des routiers. "En conséquence, l'approvisionnement des stations-services est assuré normalement", poursuit le ministère dans un communiqué, coupant court à toute menace de pénurie d'essence.

C'est donc au tour des routiers de prendre le relais de la contestation sociale... Dans les Bouches-du-Rhône, les manifestants ont établi un barrage filtrant devant la raffinerie Total de La Mède. Les dépôts de carburant de Bassens (Gironde), près de Bordeaux, et de La Rochelle (Charente-Maritime) sont bloqués depuis le milieu de la nuit par les routiers à l'appel des fédérations des transports CGT et FO.

A Bassens, une centaine de personnes ont installé des barrages filtrants constitués de palettes, de pneus, de barrières sur un rond-point d'accès et devant l'entrée du dépôt de carburants Docks de pétrole d'Ambès (DPA), bloquant les camions, dont une trentaine étaient à l'arrêt à 06h30, mais laissant passer les véhicules légers.

Avec des étudiants, des retraités...

Des syndicalistes de FO, de la CGT, de Sud, de la CNT, de la CIP, les représentants du Collectif de lutte 33 des étudiants, des retraités, des intermittents du spectacle ont décidé de rester sur place le plus longtemps possible en se relayant, sous le regard des forces de l'ordre.

"Notre détermination est grande. On va rester le plus longtemps possible en espérant que beaucoup d'autres blocages aient lieu dans les autres régions. Cela va peut-être faire bouger Monsieur Macron qui nous regarde tourner dans la rue depuis une semaine. On verra, on est dans le rapport de force", a indiqué à Reuters Pascal Favre, secrétaire général FO transports 33.

Après la France insoumise

A La Rochelle, une soixantaine de chauffeurs-routiers CGT et FO ont commencé à bloquer à 01h00 du matin les accès au dépôt pétrolier du port de La Pallice. Les camions ont commencé à s'entasser durant la nuit, ont indiqué les manifestants.

La manifestation de La France insoumise contre les ordonnances de la réforme du Code du Travail a réuni environ 30.000 personnes à Paris samedi après-midi. De son côté, Jean-Luc Mélenchon avait parlé de 150.000 manifestants.

Le mouvement espérait une mobilisation "massive", deux jours après une manifestation en demi-teinte à l'initiative de la CGT et d'autres syndicats, afin de relancer la contestation sociale contre la majorité. D'autres journées de grève sont prévues dans les prochaines semaines, chez les fonctionnaires et les retraités notamment...

 
2 commentaires - Code du travail : la ministre des Transports rencontrera les routiers jeudi
  • avatar
    reality1 -

    C'EST TROP TARD LE ROI A GAGNE,LES FRANCAIS SONT DES VRAIS VEAUX!!!

  • avatar
    teto -

    il ne faut pas que chacun fasse grève dans son coin il faut que nous soyons unis et qu'un blocage soit effectif et que nous résistons aux forces de l'ordre payées pour empécher les autres français de s'exprimer

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]