Compteurs Linky : une faible exposition aux ondes, confirme l'ANFR

Compteurs Linky : une faible exposition aux ondes, confirme l'ANFR©Boursier.com
A lire aussi

Boursier.com, publié le lundi 26 septembre 2016 à 14h31

L'Agence nationale des fréquences (ANFR) a confirmé ses premières conclusions concernant l'exposition aux ondes des nouveaux comptes Linky d'EDF. Le deuxième volet de l'étude, qui repose sur des tests menés en laboratoire "montre que les niveaux d'exposition (...) sont comparables à ceux présentés dans le premier volet. Ces niveaux sont très en-dessous des valeurs limites réglementaires", souligne l'Agence.

Mesures au sein des habitations

Pour mémoire, le premier volet de l'étude avait montré que les niveaux d'exposition aux champs électrique et magnétique étaient "comparables à d'autres équipements comme un écran plat de télévision ou l'alimentation d'un PC en charge". A noter que, contrairement aux deux premiers volets, le troisième a été réalisé dans les habitations de particuliers.

Trois millions d'installations en 2016

L'ANFR précise qu'elle poursuivra ses tests. Le déploiement des Linky a débuté en décembre dernier. Trois millions de compteurs doivent être installés cette année, en priorité dans les régions administratives, puis dans toutes les capitales ou métropoles régionales avant fin 2017, et dans tous les départements avant fin 2018.

 
0 commentaire - Compteurs Linky : une faible exposition aux ondes, confirme l'ANFR
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]