Crise du lait : l'accord sur les prix non respecté par les industriels ?

Crise du lait : l'accord sur les prix non respecté par les industriels ?©Boursier.com
A lire aussi

Boursier.com, publié le mardi 04 août 2015 à 11h50

Moins d'un mois après la signature d'un accord entre industriels et producteurs laitiers, un acteur majeur du secteur laisse entendre qu'aucun compromis n'a été trouvé. Dans un courrier auquel 'Le Parisien' a eu accès, le groupe Savencia ('Caprice des Dieux', 'Coeur de Dieux'...) indique en effet que "contrairement à ce qui a pu être dit, aucun engagement de niveau de prix n'a été pris lors de cette table ronde".

Peu d'acteurs jouent le jeu

Pourtant, à la sortie d'une réunion qui s'était tenue le 24 juillet dernier, les acteurs avaient dit s'être mis d'accord sur le fait de ne pas vendre la tonne de lait à moins de 340 euros jusqu'au mois de décembre, contre 300 euros jusque-là. 'Le Parisien' qui cite "différentes sources" ajoute que seul un acteur aurait joué le jeu de la hausse des prix : Sodiaal, numéro un en France.

Risque de "mesures de rétorsion"

Selon le quotidien, dans cette lettre, Savencia aurait aussi indiqué être dans l'"obligation de continuer à s'approvisionner en lait bon marché chez nos voisins européens en raison de ses nombreux contrats en cours à l'international sous peine de "'mesures de rétorsion des pays importateurs'". Les industriels allemands ont en effet protesté contre le positionnement de la France. Les autorités ont appelé à la préférence nationale, ce qui revient à du "boycott commercial", estime-t-on outre-Rhin.

 
0 commentaire - Crise du lait : l'accord sur les prix non respecté par les industriels ?
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]