Darty lâche la Fnac et préfère se marier avec Conforama !

Darty lâche la Fnac et préfère se marier avec Conforama !©Boursier.com
A lire aussi

Boursier.com, publié le dimanche 20 mars 2016 à 17h34

Darty va-t-il devenir sud-africain ? Le groupe Steinhoff, maison mère de Conforama, qui s'intéressait au dossier ces dernières semaines, a annoncé vendredi avoir lancé officiellement une OPA amicale sur Darty, qui faisait déjà l'objet d'une proposition de la Fnac depuis début novembre 2015.

L'offre de Steinhoff, qui est faite via sa filiale française Conforama, s'élève à 125 pence par action, soit 673 millions de livres sterling (environ 863,6 millions d'euros), une valorisation proche de celle de l'offre de la Fnac formulée en novembre. La grande différence entre les deux offres sur Darty réside dans le fait que Steinhoff propose du numéraire à 100%, alors que la Fnac entendait rémunérer les actionnaires de Darty une grande partie sous la forme d'actions Fnac.

Le conseil d'administration de Darty recommande l'offre de Conforama

Dans son communiqué, Steinhoff précise que "les administrateurs de Darty n'ont plus l'intention de recommander l'offre de Fnac et, à moins d'une offre plus favorable tant sur le plan financier qu'au regard de sa certitude d'exécution, Darty ne procèdera pas au 'Scheme of arrangement' envisagé par ladite offre"...

Les observateurs attendent donc avec impatience la réaction de la Fnac, qui pour l'instant n'a souhaité faire aucun commentaire. Dimanche, le 'JDD' avait affirmé que la Fnac était à la recherche de soutiens pour faire face à Steinhoff. Le groupe étudierait trois options, soit convaincre les banques de le suivre, soit s'allier à un fonds d'investissement, soit enfin se rapprocher d'un autre professionnel de la distribution.

Pour contre-attaquer, il faudrait que la Fnac, dirigée par Alexandre Bompard, augmente significativement la part de numéraire de son projet et propose un prix global supérieur à celui de Conforama-Steinhoff. Le 'JDD' écrivait également que la Fnac envisageait de solliciter son ancien propriétaire, Kering, pour disposer d'une manne additionnelle...

Steinhoff, un groupe sud-africain d'origine allemande

Ironie du sort, en effet, la Fnac, comme Conforama, sont deux anciennes filiales de Kering (ex- PPR, Pinault-Printemps-Redoute) qui s'en est séparée en 2013 (Fnac) et en 2011 (Conforama) dans le cadre de la réorientation de ses actifs vers le luxe (Gucci, Saint-Laurent, Bottega Veneta, Boucheron...) et le sportswear (Puma, Cobra, Volcom).

Numéro deux français du meuble derrière le suédois Ikea, avec une part de marché de 15,7%, Conforama compte, en s'alliant à Darty, sur des synergies en matière d'achats et de chaîne logistique et sur la complémentarité de leur réseau de magasins. Les deux enseignes ont cependant moins de produits en commun que la Fnac et Darty, qui partagent près de la moitié des produits qu'elles vendent (électronique grand public, téléphonie, petit électroménager).

Le groupe Steinhoff, qui affiche une capitalisation boursière de 20 milliards d'euros (contre moins d'un milliard pour la Fnac) est un groupe sud-africain d'origine allemande, fondé par Bruno Steinhoff en 1964. Parfois surnommé "l'Ikea africain", Steinhoff exploite 6.500 magasins dans 30 pays et possède 19 usines. Basé et coté en Afrique du Sud depuis 1998, Steinhoff est aussi coté depuis le 7 décembre 2015 à Francfort, en Allemagne, ou le titre a gagné vendredi 2%.

 
5 commentaires - Darty lâche la Fnac et préfère se marier avec Conforama !
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]