Défaillances: Coface table sur un repli de 3,8% cette année

Défaillances: Coface table sur un repli de 3,8% cette année©Boursier.com
A lire aussi

Boursier.com, publié le jeudi 15 décembre 2016 à 16h50

Le mouvement de baisse des défaillances d'entreprises s'amplifie et se poursuit, d'après une note conjoncturelle de Coface dévoilée ce jeudi. A fin octobre, l'assureur-crédit a recensé 58.970 cas - dont 4.959 sur le seul mois d'octobre -soit une baisse de 1% sur un an. Il s'agit surtout du plus faible niveau enregistré depuis septembre 2012, comme l'a déjà fait remarquer la Banque de France.

En revanche, sur la même période, le coût total des défaillances pour l'économie s'élève à 3,78 milliards d'euros, soit une hausse de 2% sur un an. Cela s'explique notamment par le fait que la taille moyenne de la défaillance mesurée par rapport à son chiffre d'affaires progresse également de 1,2% sur un an, à 543. 000 euros à fin octobre.

Davantage de salariés touchés

Le nombre de salariés touchés par ces fermetures d'entreprises affiche un accroissement de 1,4% pour s'établir à 186.000 personnes. En outre, les grandes entreprises sont plus nombreuses à avoir mis la clé sous la porte (+9% à 227 défaillances en octobre sur un an), alors que celles qui réalisent un chiffre d'affaires de moins de 2,5 millions de CA  "enregistrent  pour  la  première  fois  depuis septembre 2012 un niveau de sinistres inférieur à  celui du 1er janvier  2012".

Des secteurs à la peine

Parmi les principales défaillances enregistrées sur la période, Coface note celles du secteur des métaux. Les sociétés Aveyronnaise de métallurgie, Sotralentz Construction et Française de Roues enregistraient des chiffres d'affaires de respectivement 101, 81 et 73 millions d'euros. Mais le fait le plus marquant de l'année demeure le redressement judiciaire de Pixmania en janvier dernier (295 millions d'euros de chiffre d'affaires).

Plus généralement, les secteurs de l'habillement (+17%), de la viande (+14,4%), du transport (+8%), des services aux particuliers (+7,1%) et des ordinateurs et logiciels (+6,4%), sont ceux qui enregistrent les plus fortes progressions. A l'inverse, celui de la construction affiche une nette baisse (-4,7%).

Recul de près de 4% en 2016

Côté perspectives, Coface estime que le nombre de défaillances reculerait de 3,8% en 2016, puis de 1% en 2017 pour s'établir à 57.600 défaillances. "Cette baisse attendue s'explique par la dynamique du PIB, mais également par une légère baisse du taux de marge des entreprises à 31,6% à fin 2017 contre 32% à fin 2016", détaille l'organisme.

 
0 commentaire - Défaillances: Coface table sur un repli de 3,8% cette année
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]