Déraillement du train SNCF : une vitesse excessive à l'origine de l'accident

Déraillement du train SNCF : une vitesse excessive à l'origine de l'accident©Boursier.com
A lire aussi

Boursier.com, publié le jeudi 19 novembre 2015 à 17h31

La SNCF a publié le rapport d'enquête relatif au déraillement du TGV d'essai intervenu samedi 14 novembre en début d'après-midi à Eckwersheim, une commune située à 12 kilomètres au nord de Strasbourg, faisant onze morts et 16 blessés hospitalisés, dont deux dans un état toujours grave. Conclusion : l'hypothèse d'une vitesse trop élevée à l'origine de l'accident semble "très probable".

Vitesse nettement supérieure à ce qui était prévu

Au point de déraillement, le train circulait en effet à une vitesse de 243 km/h, "nettement supérieure à celle prescrite au programme d'essai (176 km/h)". "Cette vitesse trop importante résulte d'une séquence de freinage tardif qui aurait dû être exercé sensiblement plus en amont", peut-on lire dans le rapport. Les auteurs précisent en outre, qu'à l'endroit de la sortie du train, aucun défaut géométrique de la voie n'a été observé. Par ailleurs, le rail n'a pas cassé et se présente en bon état. "La constitution de l'infrastructure n'est donc pas en cause dans l'accident", font valoir les experts.

Gel des marches d'essais et sanctions

Le train effectuait un parcours d'essai entre Saverne et Strasbourg, sur le deuxième tronçon de la ligne à grande vitesse du TGV Est, long de 106 km, qui doit entrer en service en avril 2016. Pas moins de 53 personnes, dont un certain nombre d'invités, avaient pris place à bord de la rame qui effectuait le dernier d'une série de 200 essais menés avant la mise en service de la ligne. Le président de la SNCF, Guillaume Pépy a décidé "d'interdire la présence de personnels n'appartenant pas à l'équipe projet à bord des rames ou sur les sites d'essai". Par ailleurs, "des suspensions conservatoires" vont être prononcées après audition des intéressés. Enfin, "le gel des marches d'essai à grande vitesse jusqu'à intégration des premiers enseignements des enquêtes" a été annoncé.

 
0 commentaire - Déraillement du train SNCF : une vitesse excessive à l'origine de l'accident
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]