Déraillement TGV Est : des tests risqués menés peu avant le drame

Déraillement TGV Est : des tests risqués menés peu avant le drame©Boursier.com
A lire aussi

Boursier.com, publié le lundi 25 juillet 2016 à 10h50

Au lendemain des attentats survenus à Paris, un autre drame s'était produit dans l'Est de la France. Une rame d'essai du TGV reliant Saverne à Strasbourg avait fait onze morts en raison d'une vitesse excessive. Or, selon 'Le Parisien' du jour, une vidéo réalisée trois jours avant le drame - à l'aide d'une Go Pro installée dans la cabine de pilotage - montre "la grande difficulté du conducteur du TGV à respecter les vitesses inscrites sur sa feuille de route", peut-on lire dans les colonnes du quotidien.

Des vitesses non respectées, à plusieurs reprises

A plusieurs reprises, le conducteur peine à ajuster son freinage afin d'obtenir les vitesses requises. 'Le Parisien' cite notamment le point difficile du PK 400, où il faut passer de 330 à 230 km/h. Or, le train franchira ce point à 297,9 km/h, soit 67,9 km/h de plus que prévu...

Lors de l'accident du 14 novembre, le TGV roulait à 265 km/h à l'entrée de la courbe d'un pont au lieu des 176 km/h réglementaires. Au moment du déraillement, cette vitesse était de 243 km/h. "On peut légitimement se demander si ces tests sont encadrés avec toute la rigueur nécessaire", a confié au 'Parisien', une source proche du dossier.

Entrée en service début juillet

Le jour de l'accident, 53 personnes, dont un certain nombre d'invités et d'enfants, avaient pris place à bord de la rame qui effectuait le dernier d'une série de 200 essais menés sur le deuxième tronçon de la ligne à grande vitesse du TGV Est, long de 106 km et qui a été mis en service début juillet, au lieu du 3 avril. 

Paris sera à 2h30 de Karlsruhe, une importante gare d'interconnexion vers le reste de l'Allemagne et à 3h15 de Stuttgart, capitale du Bade-Wurtemberg et ville siège de Porsche et de Mercedes-Benz. Compte tenu de l'accident, les vitesses optimales ne seront pas tout de suite atteintes...

 
40 commentaires - Déraillement TGV Est : des tests risqués menés peu avant le drame
  • avatar
    szotoyest -

    a vous lire, tous enfin , vous donnez l'impression de ne rien connaitre aux progrès comme le dit PIERREK2 aussi
    vous êtes si peu érudits que çà ? non rassurez nous ! le premier TGV que j'ai emprunté pour me rendre en savoie date de 1980 !
    nous sommes au 21ème siècle tout de même ! il faut vivre avec son époque. les changements qui ont eu lieu depuis
    1900 vont continuer à progresser ! l'home a mis le pied sur la lune en 1969 je vous en informe au cas où ?
    oh! je ne vous incrimine pas. c'est un constat sans méchanceté.

  • avatar
    PIERREK2 -

    que diable!!

    comment est-il possible que sur un tran dr yest il puisse y avoir autre chose que des personnels authorisés.
    là est le vrai problème et celui qui est à l'origine de cette action est le vrai responsble

  • avatar
    calentica -

    toujours plus vite... pour aller en fait au même endroit... finalement c'est très con... non ?

    avatar
    PIERREK2 -

    c'est sur pourqoi pas à pied ou à cheval comme au moyen age ??
    reveillez vous nous sommes en 2016

  • avatar
    chtimi29 -

    Nouveau rebondissement inventons rapidement le Train Petite Vitesse pour le remplacement du T-G-V

  • avatar
    jojo79 -

    on nager dans le délire

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]