Des oeufs contaminés en Asie, l'UE convoque les pays touchés

Chargement en cours
 Dix-sept pays touchés, des centaines d\

Dix-sept pays touchés, des centaines d'élevages bloqués et des pertes records attendues dans le secteur

1/2
© AFP
A lire aussi

AFP, publié le samedi 12 août 2017 à 15h50

La crise des oeufs contaminés dépasse désormais les frontières de l'Europe, avec des produits identifiés à Hong Kong selon la Commission européenne qui a convoqué les pays de l'UE concernés et leur demande d'arrêter de se rejeter mutuellement la faute.

"Nous devons travailler ensemble pour tirer les leçons nécessaires et avancer plutôt que perdre de l'énergie à désigner des coupables", a asséné vendredi le commissaire européen à la Santé Vytenis Andriukaitis, auprès de l'AFP.

Le commissaire a convoqué une réunion des ministres et des représentants des agences de sécurité alimentaires dans tous les pays de l'UE impliqués, "dès que l'ensemble des faits sera à notre disposition", a priori le 26 septembre.

L'Allemagne et la France --où quelques fermes sont bloquées-- ont vertement tancé la Belgique et les Pays-Bas. Dans ces deux pays, plus de 200 élevages de poules pondeuses ont été contaminés après la désinfection des lieux avec des produits contenant du fipronil, un insecticide dont l'usage est pourtant strictement interdit dans le secteur avicole.

La Belgique a accusé les Pays-Bas d'avoir traité avec légèreté une information anonyme reçue en novembre 2016 sur l'utilisation de fipronil
dans les élevages néerlandais.

Le lanceur d'alerte à l'origine du renseignement, Nick Hermsen, a enfoncé le clou en racontant vendredi aux médias qu'il avait nommément désigné les deux entreprises à l'origine de la fraude: le distributeur de produits sanitaires belge Poultry-Vision et la firme de désinsectisation ChickFriend.

M. Hermsen se présente comme un ancien associé du dirigeant de Poultry-Vision.

"Dans toute crise, des erreurs sont commises. C'est absolument le cas pour celle-ci", a reconnu jeudi la ministre néerlandaise de la Santé Edith Schippers. "Mais il n'y avait aucune indication que du fipronil s'était retrouvé dans les œufs à ce moment-là", a-t-elle ajouté pour expliquer pourquoi les autorités n'avaient pas procédé à des contrôles dès fin 2016.

- Des oeufs bio contaminés -

Le scandale, apparu au grand jour la semaine dernière avec le retrait de millions d'oeufs des supermarchés néerlandais et allemands, couvait en fait depuis plusieurs mois.

Paris a annoncé que près de 250.000 oeufs contaminés au fipronil avaient été mis sur le marché français "depuis avril". En Belgique, l'agence de sécurité alimentaire remonte jusqu'à janvier 2017 dans ses contrôles des élevages bloqués, selon Danny Coulier, patron de l'organisation représentant le secteur avicole.

A l'origine de l'affaire, l'utilisation du fipronil par des sociétés de désinfection intervenant dans des exploitations agricoles aux Pays-Bas, en Belgique, en Allemagne et dans le Pas-de-Calais (nord de la France).

Selon la Commission européenne, des oeufs suspects ont été distribués --frais, cuits ou sous forme liquide-- en Suisse, à Hong Kong, en France, en Suède, au Royaume-Uni, en Autriche, en Irlande, en Italie, au Luxembourg, en Pologne, en Roumanie, en Slovaquie, en Slovénie et au Danemark.

Au total, 17 pays, dont 15 membres de l'UE, sont donc touchés.

Un 18ème pourrait s'ajouter à la liste. Vendredi après-midi, un lot de "20.000 unités d'oeufs liquides pasteurisés" contaminés au fipronil a été découvert dans une entreprise alimentaire du Pays basque (nord), a déclaré samedi à l'AFP une porte-parole du département de santé du gouvernement régional.

Premier pays d'Asie concerné, Hong Kong "a indiqué avoir trouvé des oeufs" néerlandais contaminés, a précisé l'exécutif européen. Hong Kong a déclaré samedi que les autorités locales renforçaient leurs contrôles.

Les oeufs bio ne sont pas épargnés, puisque l'antiparasitaire au fipronil utilisé frauduleusement en Belgique et aux Pays-Bas était présenté comme un produit à base d'eucalyptus et de menthol.

- Pas de 'risque aigu' -

Dans le volet judiciaire du scandale, deux dirigeants de la société ChickFriend, soupçonnée d'avoir "appliqué le produit dans les élevages avicoles", ont été arrêtés jeudi aux Pays-Bas, où la justice a aussi dans son collimateur "le commerçant" qui a distribué du fipronil dans le pays.

En Belgique, l'enquête qui cible désormais 26 personnes et entreprises suspectes, dont des vétérinaires, selon les médias. Près de 6.000 litres "de produits interdits" -- du fipronil selon les médias -- ont été saisis en juillet chez Poultry-Vision, a précisé la justice.

Les oeufs contaminés présentent a priori des risques limités pour la santé, puisque les doses de fipronil potentiellement ingérées restent largement en-deçà des quantités considérées comme nocives. 

"La quantité maximale d'œufs (contaminés) pouvant être consommés varie de un (pour un enfant de 1 à 3 ans) à dix par jour" pour un adulte, "sans s'exposer à un risque aigu", a estimé l'Agence de sécurité de l'alimentation (Anses) en France.

Le fipronil est couramment utilisé contre les poux et tiques sur les animaux domestiques, mais interdit dans la chaîne alimentaire. A haute dose, il peut provoquer des troubles neurologiques et des vomissements.

mla-zap-axr/mr/plh/ole/mct

 
62 commentaires - Des oeufs contaminés en Asie, l'UE convoque les pays touchés
  • avatar
    AVATA -

    L'UE est responsable ! à force de nous bourrer d'insecticides et de soutenir tous les gros bonnets fournisseurs de produits chimiques et qui après font les hypocrites quand un scandale arrive !

    Les gens meurent plus du cancer des poumons dû aux épandages de produits chimiques sur les terres, par l'air également (avion, jet etc....) qui eux nous aspergent de kérosène en toute impunité avec l'aval de nos états manipulateurs que de la cigarette.

    Sans compter les fameuses bandes blanches que certains avions nous pulvérisent dans le ciel et qui provoque des allergies, des maladies afin de réduire a population et faire travailler les labos !!

    Oui ce produit dans les oeufs est dangereux pour notre santé, mais pour eux c'est pas grave car eux ne les mangent pas !

    avatar
    bigleon -

    réflexion totalement idiote, car tout le monde est susceptible de manger des produit manufacturés contenant ces types d'oeufs brioches, biscuits, restaurants, cantines.......quand à la dangerosité elle est hyper faible et il n'y a peu ou pas de risques!
    Avata arrêtez de raconter des C.....!merci

  • avatar
    aven56 -

    Il faut arrêter avec le "bio", je met au défit de cultiver des tomates, du semis à la récolte sans un seul produit chimique, le mildiou, lui reste bien présent

    avatar
    AVATA -

    Je préfère manger du BIO (moins pollué) que des tomates bourrés de produits chimiques !

    Chacun son point de vue

    Kénavo

    avatar
    Harrystarque -

    Le mildiou se traite à la bouillie bordelaise( sulfate de cuivre) autorisé en bio ...........

    avatar
    Bertrande -

    Exact ,harry ,mon père traitait toujours ses pieds de tomates à la bouillie bordelaise ,c'est très efficace et pas que pour les tomates
    Essayez ,aven56 ,c'est imparable et pas besoin d'autres produits !!!!

  • avatar
    roulroul57 -

    l' UE éteint les incendies qu'elle a elle même allumée : elle est a l'origine de ces magouilles ou la bouffe se promène partout dans tous les pays et ou rien n'est contrôlé réellement.

    avatar
    TWINGO07 -

    au profit de ceux qui fabriquent le produit !

  • avatar
    Marmitongaulois -

    Comme quoi le "bio" n"est qu"une vue de l"esprit elevée au rang d"une magouille internationale .
    Si ce n"est pour faire de l"argent , c"est quoi d"autre ?

  • avatar
    Harrystarque -

    Ce qui est totalement inadmissible dans cette affaire , c'est que les œufs 'bio" sont également concernés . Comment faire confiance au "bio" maintenant ? Le plus grave, ce n'est pas qu'on nous ait menti, mais c'est que maintenant on ne va plus les croire .

    avatar
    aven56 -

    Le plus grave, est que l'on voit : BIO et que l'on achète en toute confiance ! sans approfondir

    avatar
    AVATA -

    Bref ne pas acheter du BIO dans les grandes surfaces, mais plutôt chez le producteur directement.

    Le business des grandes surfaces sur le BIO est une escroquerie

    avatar
    bigleon -

    Si c'est du BiO labellisé; c'est aussi sérieux dans la grande distribution que chez le producteur!

    avatar
    Bertrande -

    Dans ces élevages concentrationnaires ,les animaux sont plus exposés aux maladies et à la vermine ( ici les poux ) que dans un élevage beaucoup moins intensif et où les poules courent dans l'herbe et donc il faut les traiter pour tout !!
    Ce qui m'interpelle c'est que ces oeufs sont commercialisés jusqu'en Asie !!
    Et en Suisse ,ils n'ont pas de poules ?
    Pour répondre à celui qui conteste la nocivité du Fipronil ! d'abord je ne n'ai pas une confiance aveugle en ce qu'on nous afirme et de plus et ça c'est selon moi essentiel un peu de ci et peu de ça ce n'est peut être pas mauvais ,mais le tout additionné est il bien sans conséquences sur la santé ?

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]