Deuxième round pour la concertation sociale à Matignon

Deuxième round pour la concertation sociale à Matignon©Boursier.com
A lire aussi

Boursier.com, publié le lundi 29 mai 2017 à 10h37

Le Premier ministre et la ministre du Travail reprennent ce lundi leurs entretiens sur les réformes sociales, avec les organisations syndicales et patronales. Edouard Philippe et Muriel Pénicaud recevront successivement dans l'après-midi Philippe Martinez (CGT), Laurent Berger (CFDT), Alain Griset (U2P), François Asselin (CPME) et Philippe Louis (CFTC).

Ils avaient rencontré le Medef, FO et la CFE-CGC mercredi dernier, au lendemain des entretiens des partenaires sociaux avec le chef de l'Etat.

Pas de problème ?

"La réforme du Code du travail, si elle permet de redonner du souffle et en même temps de continuer à protéger les salariés, il n'y a pas de problème", a déclaré dimanche le secrétaire général de la CFDT, Laurent Berger, tout en exprimant des réserves et des critiques.

Lors de l'émission Le Grand Jury RTL-LCI-'Le Figaro', il a souhaité que la ratification des ordonnances n'ait pas lieu avant "fin septembre, début octobre pour qu'on ait le temps de discuter du fond des sujets".

Les indemnités plafonnées

La réforme du droit du travail, qui donnerait plus de portée aux accords de branches et d'entreprises, plafonnerait les indemnités prud'homales et réformerait les instances représentatives des salariés, devrait être terminée "avant septembre, octobre peut-être dernier délai", avait déclaré mercredi le président de la CFE-CGC, François Hommeril.

Pour l'automne ?

Le porte-parole du gouvernement, Christophe Castaner, a déclaré vendredi sur franceinfo que l'objectif, c'était "qu'à l'automne nous soyons opérationnels (...). Opérationnels, c'est-à-dire que tout soit mis en oeuvre".

Le Premier ministre et la ministre du Travail s'entretiendront mardi avec Emmanuel Macron. Des rencontres auront ensuite lieu mardi et mercredi à Matignon avec les dirigeants de la Fesac, de la FNSEA, de Sud Solidaires, de l'Udes et de l'Unsa.

 
5 commentaires - Deuxième round pour la concertation sociale à Matignon
  • avatar
    benoit57 -

    Mais pourquoi inviter la cgt (cancer généralisé du travail) ??? Ils sont toujours contre tout, ne signent jamais rien et votent à main levée (complètement anti démocratique). Et ne parlons pas de leur gourou STALINE (martinez). la cgt est une secte.

  • avatar
    agv89 -

    Ca va se terminer dans la rue.....

  • avatar
    hachette -

    discutions et petits arrangements entre socialistes de tous bords et de toutes tendances, il n'en sortira rien de nouveau.

  • avatar
    caradarmastide -

    à mon avis rien de neuf au bout...l'épreuve de force aura bien lieu....en septembre octobre au troisième tour social.

  • avatar
    phoenix -

    ce sont les meme qui on enlever la pre retraite a Renault les meme vendu et ça se dit anti patron ou systeme

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]