Devialet, champion du "Made in France", a l'oreille des investisseurs

Devialet, champion du "Made in France", a l'oreille des investisseurs©Boursier.com
A lire aussi

Boursier.com, publié le mardi 29 novembre 2016 à 20h55

Après Sigfox la semaine dernière, et Blablacar en septembre 2015, voici une nouvelle levée de fonds de premier plan réalisée par une start-up française ! La société Devialet, spécialisée dans les enceintes audio haut de gamme, a ainsi annoncé mardi avoir levé 100 millions d'euros auprès d'un groupe d'investisseurs.

Le fonds Ginko Ventures est le principal investisseur dans cette opération, à laquelle a aussi participé Future French Champions (FFC), un partenariat entre CDC International Capital et Qatar Investment Authority.

Fleur Pellerin investit dans Devialet et entre au conseil

Le cabinet de conseil Alantra, qui a conseillé FFC, souligne qu'il s'agit d'une des principales opérations de ce type en Europe, et la troisième en importance en France pour 2016.

Parmi les autres investisseurs, se trouvent notamment le taïwanais Foxconn, le japonais Sharp, mais aussi Groupe Renault, le groupe CM-CIC investissement, BpiFrance, ainsi que Korelya Capital, le fonds d'investissement créé par Fleur Pellerin, l'ex-ministre de la culture et de la communication. Cette dernière siégera désormais au conseil d'administration de la société. Roc Nation, la société américaine de production et de divertissement créée par le rappeur américain Jay-Z a aussi participé à cette mise de fonds.

Fondé en 2007 par Pierre-Emmanuel Calmel, ingénieur, Quentin Sannié, l'actuel directeur général, et Emmanuel Nardin, designer, Devialet est basé à Paris et produit toutes ses enceintes acoustiques en France.

La société, qui a dégagé un chiffre d'affaires 33 ME en 2015, avait déjà bénéficié en 2012, puis en juin 2015 (pour 25 ME), du soutien financier d'entrepreneurs de renom, dont Bernard Arnault, Marc Simoncini, Xavier Niel et Jacques-Antoine Granjon.

Plus 30.000 enceintes Phantom vendues en moins d'un an

Avec plus de 100 brevets déposés, Devialet a développé une technologie innovante, qui lui a permis de commercialiser ses premières enceintes en 2010 (D-Premier), puis et 2012 (Expert) et en 2015 avec son dernier-né baptisé Phantom, rapidement devenu son produit-phare.

En 2015, le géant des smartphones Apple a été séduit par les Phantom, qui sont commercialisées à partir de 1.700 euros pièce, dans ses Apple Stores depuis début 2016. Les Phantom ont été vendues à plus de 30.000 exemplaires en moins d'un an.

La levée de fonds servira notamment à développer la technologie propriétaire de Devialet vers des applications à destination de l'automobile, de la télévision et des objets connectés. La société compte aussi faire passer ses effectifs de 70 à 500 salariés, et entend ouvrir entre 7 et 10 enseignes Devialet supplémentaires d'ici à la fin de l'année 2017, dont une partie en Asie et aux Etats-Unis.

Inspirée de la philosophie des Lumières

Devialet est la start-up la plus primée de l'histoire de son secteur, avec non moins de 62 récompenses internationales. Elle a été baptisée du nom du Sieur de Vialet, un ingénieur et compagnon de Denis Diderot, qui a participé à l'écriture de certains articles de l'Encyclopédie Française au 18ème siècle.

Les trois co-fondateurs de la marque se sont ainsi placés sous le signe du siècle des Lumières, qui a fait du progrès technique l'une des solutions à la recherche de bonheur des êtres humains...

 
0 commentaire - Devialet, champion du "Made in France", a l'oreille des investisseurs
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]