"Dieselgate": le parquet de Paris ouvre une enquête sur Renault

"Dieselgate": le parquet de Paris ouvre une enquête sur Renault©Boursier.com
A lire aussi

Boursier.com, publié le vendredi 13 janvier 2017 à 11h50

Après Volkswagen, Renault est dans l'oeil du cyclone. Le parquet de Paris a annoncé auprès de Reuters avoir ouvert une information judiciaire sur la marque au losange, soupçonnant une éventuelle tromperie sur les émissions polluantes de ses véhicules diesel. Trois juges d'instruction vont être chargés de l'affaire.

Enquête de la DGCCRF

En novembre 2015, deux mois après l'éclatement du scandale Volkswagen, une ONG allemande avait alerté les pouvoirs publics sur ses soupçons. DUH l'accusait d'avoir truqué les résultats du taux d'émissions d'oxyde d'azote (NOx) de la nouvelle Espace 1.6 dCi.

Le gouvernement avait alors lancé une commission indépendante chargée de faire la lumière sur cette affaire. Parallèlement, la Direction générale de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) avait été chargée de menée l'enquête et annoncé en novembre dernier, la transmission de ses conclusions au Parquet après la découverte de "manquements présumés".

Possibles retraits du marché ?

La ministre de l'Environnement, Ségolène Royal, n'avait alors pas exclu de retirer certains modèles de véhicules de la vente. "Nous allons demander aux services de répression des fraudes et à la justice de nous communiquer les éléments qui nous permettront de voir s'il faut procéder à des retraits de mise sur le marché", avait-elle souligné.

Depuis le début, Renault dément tout trucage de logiciel. "Les véhicules ont tous et toujours été homologués conformément à la loi et aux réglementations. Ils sont conformes aux normes en vigueur", avait encore martelé la marque au losange en novembre dernier...

 
0 commentaire - "Dieselgate": le parquet de Paris ouvre une enquête sur Renault
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]