Donald Trump contraint de renoncer à la réforme d'"Obamacare" !

Donald Trump contraint de renoncer à la réforme d'"Obamacare" !©Boursier.com
A lire aussi

Boursier.com, publié le vendredi 24 mars 2017 à 22h58

Première grande réforme et première défaite cuisante pour Donald Trump ! Faute d'avoir su trouver une majorité auprès des élus Républicains de la Chambre des représentants, le président américain a dû retirer son projet de refonte d'"Obamacare", le système d'assurance-santé mis en place par son prédécesseur, et qu'il avait juré d'abroger pendant sa campagne.

Le président américain a donc subi une lourde défaite politique, dans la mesure où la refonte d'"Obamacare" était l'une de ses principales promesses de campagne. Mais malgré plusieurs jours de marchandages avec sa majorité républicaine, aucun compromis n'a pu être trouvé. Le vote de la chambre basse avait déjà été reporté jeudi, et Donald Trump avait alors tenté de passer en force, menaçant de renoncer purement et simplement à abroger Obamacare si le texte n'était pas adopté.

Trump échoue à rassembler le camp Républicain

Cette stratégie n'a pas payé puisque vendredi, peu avant l'heure prévue pour le scrutin, Donald Trump a demandé le retrait du texte plutôt que de subir un rejet de la part des parlementaires. Il est probable que les Républicains reviendront ultérieurement sur cette réforme, mais en procédant par petites touches.

Les élus républicains réclamaient pourtant depuis sept ans l'abrogation de la réforme de l'assurance santé instaurée par Barack Obama... Mais ils étaient très divisés sur le texte que leur a présenté Paul Ryan, le président de la Chambre. Les Républicains les plus conservateurs ont jugé le nouveau texte trop proche de l'ancien "Obamacare", alors que d'autres, plus modérés, craignaient que la réforme ne prive de nombreux électeurs modestes de Donald Trump d'assurance-santé...

Le 14 mars, le Bureau du budget du Congrès, bipartisan, a estimé que 24 millions d'Américains pourraient perdre leur couverture santé d'ici à 2026 si le projet de loi républicain était adopté en lieu et place de l'"Obamacare".

Wall Street s'interroge sur la capacité à réformer du nouveau président

Vendredi à Wall Street, les analystes étaient partagés sur les effets de cet échec sur les marchés financiers. L'indice Dow Jones a fini en recul de 0,3%, mais le Nasdaq a gagné 0,2%, soutenu par les valeurs de santé (hôpitaux, assureurs), qui profitent du système actuel de protection sociale. Pour certains experts, la crédibilité du président est désormais entamée, ce qui jette un doute sur ses autres projets de réformes, et pourrait entraîner une correction boursière.

D'autres analystes se réjouissaient au contraire du fait que d'autres dossiers vont désormais prendre le devant de la scène. Ainsi, l'administration Trump pourra se consacrer à plein temps à ses autres priorités, à commencer par les baisses d'impôts, la réforme la plus attendue par la Bourse.

Sur ce sujet fiscal, un consensus devrait être cette fois assez facile à trouver au sein de la majorité républicaine au Congrès, estiment les observateurs. Le projet de relance par des grands travaux d'infrastructures pourrait en revanche relancer le débat sur la dette publique que de nombreux Républicains rechignent à laisser filer davantage.

 
4 commentaires - Donald Trump contraint de renoncer à la réforme d'"Obamacare" !
  • avatar
    elpolloloco -

    A tout ceux qui se réjouissaient de son élection, et qui faisaient plus qu'un parallèle avec MLP et la situation de la France:élire un incapable extrémiste qui promet monts et merveilles, ne mène qu'à ce résultat.
    La réalité l'emporte sur les rêves et le "y'a qu'à, faut qu'on".
    Un bon petit retour au réel.

    avatar
    Stan2 -

    La réalité c'est que le Obamacare n'est pas une assurance, ce ne sont que des aides financières qui sont distribués à certaines personnes ou familles avec obligation de souscrire une assurance, rien à voir avec la sécurité sociale. L'afflux d'assurés a conduit à une augmentation sensible des coûts pour tous d'où une forte opposition au système.

  • avatar
    blanc-seing -

    Quels sont les pouvoirs du président américain ??? Tout ce qu'il veut faire et ce pou quoi il a été élu est rejeté par le congrès , les juges ou autres ...

  • avatar
    Mafiosi -

    C'est qui ces Élus ayant bloqué la réforme ?

  • avatar
    Mafiosi -

    Dommage !
    Les Élus Républicains qui n'ont pas voulu cette reforme paieront, ne seront pas soutenus lors du renouvellement de leurs mandats.

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]