Drones : Amazon autorisé à mener des tests plus poussés en Grande-Bretagne

Drones : Amazon autorisé à mener des tests plus poussés en Grande-Bretagne

Amazon

A lire aussi

Boursier.com, publié le mardi 26 juillet 2016 à 16h45

Amazon va pouvoir tester plus en profondeur son service de livraison à domicile par drone en Grande-Bretagne. Le géant du e-commerce a en effet reçu une autorisation de la part de l'Autorité de régulation de l'aviation civile, la CAA, pour faire voler ces appareils dans les zones rurales et suburbaines du pays.

Lors de ces tests, Amazon veut notamment s'assurer que les capteurs dont sont équipés les drones sont capables de détecter les obstacles.

Tests aux Etats-Unis

Aux Etats-Unis, Amazon a été autorisé à tester ce service en mars 2015, mais dans des conditions beaucoup plus strictes. Récemment, les autorités ont ainsi prévenu que l'utilisation des drones pour la livraison de colis devrait faire l'objet d'une réglementation séparée de celle existant actuellement.

Amazon ambitionne de lancer son service "Prime Air" en 2017. Grâce à ces drones volant à moins de 120 mètres du sol et sur une distance inférieure ou égale à 24 kilomètres, le géant du e-commerce souhaite livrer des colis - dont le poids n'excède pas 2,3 kilos - en moins de 30 minutes.

Le temps presse car l'entreprise n'est pas seule sur ce créneau. Elle doit notamment faire face à la concurrence de Google, qui souhaite lancer un service similaire l'an prochain.

 
0 commentaire - Drones : Amazon autorisé à mener des tests plus poussés en Grande-Bretagne
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]