Du mieux pour la fréquentation touristique en France

Du mieux pour la fréquentation touristique en France©Boursier.com
A lire aussi

Boursier.com, publié le mercredi 18 mai 2016 à 17h53

L'effet des attentats semble s'atténuer sur le tourisme. L'Insee a révélé un rebond, au premier trimestre 2016, de la fréquentation dans les hôtels, camping et autres hébergements collectifs français.

Exprimée en nuitées, l'enquête a montré une progression d'1% par rapport à la même période de 2015, après un net repli au quatrième trimestre (-1,8 %). Les attaques terroristes du 13 novembre, mais aussi celles de janvier 2015 avaient freiné la tendance, surtout à Paris. En début d'année, le cabinet MKG Hospitality avait estimé le manque à gagner à 146 millions d'euros pour les professionnels de la capitale...

En hausse grâce à la clientèle française

Selon l'Insee, les attentats ont continué de peser en région parisienne, en janvier et dans une moindre mesure en février. L'embellie a, en fait, été détectée en mars dernier. Elle s'est opérée avant tout grâce à la clientèle française, alors que les nuitées de clients étrangers reculent de 2,7%. C'est toutefois "nettement moins que le trimestre précédent", note l'institut. En effet, elles avaient chuté de 8,7%.

L'étude ajoute que la hausse de mars est en partie imputable à des effets de calendrier : "en 2016, les vacances scolaires d'hiver se sont terminées en mars pour l'académie de Paris, Créteil et Versailles au lieu de février l'an dernier". Le rebond intègre également l'effet favorable de l'année bissextile, qui comprend un jour supplémentaire en février.

Région parisienne, encore en difficulté

Les clients français se font beaucoup plus présents dans les hôtels que la clientèle étrangère (+2,8% contre -0,3). L'écart est encore plus notable lorsqu'on compare les chiffres en province et en agglomération parisienne. La fréquentation augmente d'environ 6% dans les zones rurales et urbaines hors agglomération parisienne, alors que dans Paris et ses alentours, elle baisse de 6,3% en glissement annuel.

Globalement, le taux d'occupation des chambres diminue de 0,4 point sur un an pour s'établir à 51,0%, "l'offre de chambres ayant augmenté plus rapidement que leur occupation", explique l'Insee...

 
0 commentaire - Du mieux pour la fréquentation touristique en France
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]