Du mieux pour la qualité de l'air en Ile-de-France, mais...

Du mieux pour la qualité de l'air en Ile-de-France, mais...

décembre 2016

A lire aussi

Boursier.com, publié le vendredi 30 juin 2017 à 11h49

La qualité de l'air s'est légèrement améliorée en Île-de-France en 2016, même si les niveaux de pollution restent élevés, selon AirParif. "Les concentrations de particules et de dioxyde d'azote restent problématiques, avec des dépassements importants des valeurs limites", peut-on lire dans un communiqué.

Pour les particules fines (PM2,5) et l'ozone (O3), la grande majorité de l'Île-de-France a connu, comme tous les ans, des dépassements de l'objectif de qualité.

Forte exposition

En 2016, plus de 1,4 millions de Franciliens étaient toujours exposés à des niveaux de pollution qui ne respectent pas la réglementation pour le dioxyde d'azote. "C'est la santé des Franciliens résidant le long du trafic et dans le coeur de l'agglomération parisienne qui est la plus touchée. Dans la capitale, cela concerne près d'un Parisien sur deux", pointe AirParif.

Malgré une amélioration, les valeurs limites journalières et annuelles pour les particules PM10 sont toujours dépassées à proximité du trafic routier. Pour les particules fines PM2.5, 95% des Franciliens sont potentiellement concernés en 2016 par le dépassement de l'objectif de qualité français (fixé à 10 µg/m(3)). Les teneurs sont en moyenne 1,4 fois supérieures à l'objectif en situation de fond (éloignée des axes de circulation) et jusqu'à près de deux fois en proximité au trafic routier. La valeur limite annuelle (25 µg/m(3)) est quant à elle respectée sur l'ensemble de l'Île-de-France.

 
0 commentaire - Du mieux pour la qualité de l'air en Ile-de-France, mais...
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]