EDF : 5 administrateurs saisissent la justice concernant Hinkley Point

EDF : 5 administrateurs saisissent la justice concernant Hinkley Point©Boursier.com
A lire aussi

Boursier.com, publié le mercredi 31 août 2016 à 14h47

Les opposants au projet d'Hinkley Point en Grande-Bretagne avaient prévenu qu'ils n'en resteraient pas là. Selon l'intersyndicale CGT, CFE-CGC et Force Ouvrière, "cinq administrateurs d'EDF représentant les salariés ont décidé de saisir le Tribunal de Commerce pour obtenir l'annulation de la décision du conseil d'administration d'EDF du 28 juillet 2016".

Une première audience aurait été fixée au 5 septembre, selon les informations obtenues par Reuters.

Informations insuffisantes ?

Fin juillet, le conseil d'administration a en effet pris la décision d'investir dans ce projet de construction de deux réacteurs nucléaires EPR en Grande-Bretagne pour 21 milliards d'euros, malgré les doutes exprimés par de nombreux acteurs sur la viabilité économique du projet.

Ces administrateurs estiment ne pas avoir "bénéficié du même niveau d'informations que le PDG, le commissaire du gouvernement et certains administrateurs qui, par leurs liens avec des groupes industriels, sont intéressés par les marchés du projet des deux réacteurs EPR d'Hinkley Point", souligne l'intersyndicale, rappelant au passage que ce vote a eu lieu dans la précipitation alors que Londres s'est donné le temps de la réflexion avant de donner son aval au projet

Pour l'intersyndicale, certains administrateurs ne seraient en effet pas indépendants dans leur décision. C'est le cas en particulier de Colette Lewiner, qui est administratrice indépendante à la fois chez EDF et chez Bouygues, sous-traitant du projet. Par ailleurs, l'administrateur Philippe Crouzet est aussi le président du conseil d'administration de Vallourec, dont la filiale Valinox fournit des matériaux à Areva.

D'autres actions en justice

Plusieurs saisines en justice sont en cours. Le Comité central d'entreprise a engagé une procédure devant le tribunal de Grande Instance de Paris afin d'obtenir des documents qu'il jugeait nécessaires pour rendre son avis sur Hinkley Point. Une audience est fixée au 22 septembre. En revanche, début août, le TGI a rejeté  une première requête du CCE qui réclamait la suspension du feu vert de ce projet.

 
1 commentaire - EDF : 5 administrateurs saisissent la justice concernant Hinkley Point
  • avatar
    dudut -

    La Finance internationale veut détruire EDF (Trop service public) On fait faire à EDF des placements d'investissements véreux dans des EPR sans que le client n'offre de garanties de paiements. Les Anglais ne paieront pas cet EPR ce seront les français via leurs factures qui le feront. Cet investissement en GB est pourri c'est un scandale subprime au niveau des entreprises qui gènent le néolibéralisme.

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]