EDF : redémarrage de 7 réacteurs confirmé, dont 3 dès le 20 décembre

EDF : redémarrage de 7 réacteurs confirmé, dont 3 dès le 20 décembre©Boursier.com
A lire aussi

Boursier.com, publié le lundi 12 décembre 2016 à 21h46

Les craintes de pénuries d'électricité en cas de grands froids semblent s'éloigner. EDF a confirmé lundi que sept réacteurs, en arrêt temporaire pour cause d'inspection de l'autorité de sûreté nucléaire (ASN), seraient remis en fonctionnement d'ici à la fin décembre.

"Nous sommes en situation de confirmer les dates de retour des sept tranches (...) elles seront rentrées pour fin décembre", a ainsi affirmé lundi Dominique Minière, directeur exécutif en charge du parc nucléaire et thermique d'EDF lors d'une conférence téléphonique. Trois d'entre elles (Tricastin 3, Gravelines 2 et Dampierre 3), redémarreront même dès le 20 décembre, a-t-il précisé, l'ASN ayant donné son feu vert à la première étape de leur remise en service.

5 à 6 réacteurs à l'arrêt en janvier, dans la norme...

"Cela doit nous amener au mois de janvier sur une disponibilité de nos moyens de production que nous estimons à 90%", soit "en moyenne 5 à 6 réacteurs à l'arrêt", a précisé de son côté Philippe Sasseigne, directeur du parc nucléaire en exploitation d'EDF. "C'est ce que l'on vise chaque hiver lorsqu'on arrive dans la période froide, notamment en janvier-février", qui correspond au pic de la consommation française d'électricité.

Le 5 décembre dernier, l'ASN avait estimé que les 7 réacteurs arrêtés pour des contrôles pourraient redémarrer sous certaines conditions le 31 décembre.

Par ailleurs, EDF devra arrêter quatre autres réacteurs d'ici à la mi-janvier (Civaux 1, Gravelines 4, Fessenheim 1 et Tricastin 2) pour procéder à des contrôles sur les générateurs de vapeur à la demande de l'ASN.

RTE s'était inquiété des difficultés d'approvisionnement

Suite à ces contrôles, liés à des inquiétudes sur la qualité de l'acier des cuves des réacteurs, EDF a revu en baisse ses prévisions annuelles de production et de résultats pour 2016. L'objectif d'Ebitda est désormais fixé entre 16 et 16,3 milliards d'euros, contre une fourchette de 16,3 à 16,8 milliards d'euros, initialement annoncé en début d'année.

De son côté, RTE, le gestionnaire du réseau à haute tension, a fait état début novembre d'une plus grande difficulté à assurer la sécurité d'approvisionnement électrique cette hiver, en raison de l'arrêt de plusieurs sites de production...

 
1 commentaire - EDF : redémarrage de 7 réacteurs confirmé, dont 3 dès le 20 décembre
  • avatar
    lade -

    Il faudra qu'un jour les écolos nous expliquent: pas de centrale nucléaire, c'est dangereux et nocif; pas de centrale au charbon, cela pollue; pas d'éolienne cela n'est pas beau dans les campagnes et défigure le paysage; mais on nous dit: achetez et roulez en voiture électrique mais si vous n'avez pas d'électricité pour recharger les batteries comment vous faîtes pour aller au travail ? Quand la bêtise dépasse le raisonnement.

    avatar
    invalide -

    je parie que quand , il y aura trop de voitures électriques avec bien
    entendu prix electricité peut-être DOUBLE,l'Etat nous pénalisera
    si n'achetons pas une voiture essence, c'est ce qui a été fait pour
    le diésèle , avant les 5 ans ................

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]