Education nationale : le salaire des enseignants en recul

Education nationale : le salaire des enseignants en recul©Boursier.com
A lire aussi

Boursier.com, publié le vendredi 02 octobre 2015 à 15h58

En 2013, le salaire net mensuel moyen en équivalent temps plein (EQTP) d'un enseignant des premier et second degrés de l'Éducation nationale s'élevait en moyenne à 2.450 euros, public et privé sous contrats confondus, montre une étude du ministère de l'Education nationale publiée ce vendredi. Par rapport à l'année précédente, il est en repli de 0,2% en euros courants et de 1% en euros constants, précise le ministère. A titre de comparaison, en France, le salaire net moyen s'établissait à 2.202 euros la même année, selon les dernières données de l'INSEE. La médiane pour les enseignants se situait à 2.300 euros nets.

Renouvellement

La légère baisse du salaire des enseignants s'explique par la poursuite du gel d'indice des fonctionnaires (depuis 2010) qui sert de base à la revalorisation des salaires. Par ailleurs, la hausse du taux de cotisation salariale (+1,3%) dans le cadre de la réforme des retraites de 2010 a également pesé sur la rémunération des enseignants. Enfin, une partie de cette baisse est liée "au renouvellement de la population enseignante". "En 2012, 3,7% des enseignants quittent le ministère quand en 2013, 3,4% de nouveaux enseignants y entrent", peut-on lire dans l'étude. Or, les sortants ont un salaire moyen de 2.630 euros contre 2.090 euros pour les nouveaux.

Écarts entre premier et second degré

D'importants écarts sont toutefois à noter : si la rémunération moyenne d'un enseignant du second degré s'élève à 2.640 euros euros dans le second degré, elle s'établit en moyenne à 2.210 euros pour un enseignant du premier degré. Cet écart a d'ailleurs été pointé du doigt à plusieurs reprises par l'OCDE. La dernière enquête, datant de 2014 indiquait également que la rémunération des enseignants français est nettement inférieure à la moyenne de l'OCDE (33.994 dollars dans le primaire contre 39.024 dollars au sein de l'organisation). Le ministère note cependant que le fossé se réduit de 20 euros d'une année sur l'autre, à 430 euros. Il faut aussi noter d'importantes disparités entre titulaires (2.217 euros dans le primaire) et non titulaires (1.440 euros) qui ne bénéficient pas de revalorisation automatique de leur traitement.

 
0 commentaire - Education nationale : le salaire des enseignants en recul
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]