El Niño, le phénomène météorologique qui obsède les investisseurs

El Niño, le phénomène météorologique qui obsède les investisseurs
A lire aussi

LesEchos, publié le lundi 20 mars 2017 à 18h58

Sur les marchés agricoles, la spéculation commence à s'intensifier sur le retour d'El Niño. Encore… Moins d'un an après l'épisode le plus intense jamais enregistré, le phénomène climatique, à même d'inonder une partie du globe tandis qu'il assèche l'autre, n'aurait pas fini de nuire.

Dernièrement, les prévisionnistes du monde entier ont émis des avis. Le centre météorologique australien, l'un des plus pointus sur le sujet, estime qu'il pourrait de nouveau se former à partir du mois de juillet. Les Américains, eux, ont calculé qu'El Niño avait 53 % de chances de se former entre octobre et décembre. Les Japonais sont plus prudents, jugeant qu'il n'y a, pour l'heure, pas plus de 40 % de chances que le risque météo se concrétise entre le printemps et l'automne. Ces…

Lire la suite sur LesEchos

 
0 commentaire - El Niño, le phénomène météorologique qui obsède les investisseurs
  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]