Emploi: quel bilan tirer du service civique ?

Emploi: quel bilan tirer du service civique ?

jeune emploi chômeur

A lire aussi

Boursier.com, publié le lundi 29 mai 2017 à 15h27

Près de sept ans après l'instauration du "service civique", quel bilan tirer du dispositif, ouvert à toute personne volontaire âgée de 16 à 25 ans - jusqu'à 30 ans pour les jeunes en situation de handicap - pour effectuer une mission d'intérêt général de 6 à 12 mois ? Une étude du Conseil économique, social et environnemental rendue publique ce lundi estime que le dispositif est "en passe de faire ses preuves".

Un dispositif en passe de faire ses preuves

En échange d'une indemnité de 472,97 euros par mois prise en charge par l'Etat et d'une prestation complémentaire de 107,58 euros (pour leur subsistance, équipement, hébergement et transport) versée par l'organisme d'accueil, les volontaires entrant dans le service civique expérimentent la mixité sociale "en consacrant une partie de leur temps à la communauté".

Au lendemain de la révolte des banlieues, le but du service civique était de permettre aux jeunes de trouver une place au sein de la société. "Une approche quantitative confirme que le dispositif est investi par l'ensemble des jeunes, même si certains territoires et niveaux de diplômes sont plus représentés que d'autres par rapport à la population globale", soulignent les auteurs du rapport.

Le Cese contre une obligation de service civique

Début 2016, l'ex-président de la République, François Hollande avait dit vouloir généraliser le service civique. Le CESE recommande cependant de ne pas confondre "généralisation" et "obligation". Au-delà des raisons financières, l'obligation n'est pas souhaitable car elle serait contraire "à la philosophie de l'engagement". Le volontariat est en effet désintéressé.

Par ailleurs, alors que le taux de chômage des jeunes s'élève à 25% en France, imposer un service civique, nuirait à leur insertion professionnelle, déjà difficile. En outre, pour une généralisation réussie, le Cese rappelle l'importance d'un suivi renforcé afin que le service civique ne se substitue pas à de l'emploi réel.

Durant la campagne présidentielle, Emmanuel Macron s'était prononcé en faveur du rétablissement du service militaire universel obligatoire d'un mois afin de renforcer le lien armée-nation. Une concertation sur le sujet doit être lancée, le but étant de présenter un projet de loi d'ici la fin 2017.

 
0 commentaire - Emploi: quel bilan tirer du service civique ?
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]