Emplois parlementaires familiaux : le Sénat va revoter

Emplois parlementaires familiaux : le Sénat va revoter©Boursier.com
A lire aussi

Boursier.com, publié le mercredi 12 juillet 2017 à 12h03

Mardi soir, le Sénat s'est prononcé contre une mesure qui visait à interdire aux parlementaires d'employer des membres de leur famille comme assistants, dans le cadre de l'examen du projet de loi sur la moralisation de la vie publique.

Cette mesure a été introduite suite à l'Affaire Fillon d'emplois présumés fictifs, en pleine campagne présidentielle. L'ex candidat Les Républicains est soupçonné d'en avoir fait profiter sa famille.

Seconde délibération attendue

En commission des lois, le texte avait pourtant été voté à l'unanimité. "Nous avons un grave problème de cohérence avec le texte adopté en séance publique", suite à l'adoption de plusieurs amendements, a souligné le sénateur le président de la commission des lois Les Républicains, Philippe Bas.

"Il demandé une seconde délibération afin que le Sénat puisse de nouveau se prononcer sur cette disposition et interdire, par cohérence, tous les emplois familiaux". Elle devrait intervenir au plus tard demain, a-t-il précisé sur Twitter.

.

 
3 commentaires - Emplois parlementaires familiaux : le Sénat va revoter
  • avatar
    oslost -

    Faites donc le ménage auprès des organismes publics, car vous aurez des surprises de retrouver un regroupement familial, s'il n'est pas sur le même site, il est réparti dans les divers sites existants. Car bien sûr si la fille se marie elle change de nom, pour les garçons c'est moins facile, et pour la conjointe aussi, s'ils veulent on peut les aider à faire le point.

  • avatar
    Tartufe2 -

    (suite)
    Et hop ! un petit tour de passe-passe et ... ils vont retoquer la Loi sur les collaborateurs parlementaires car si la Loi passe et ben ... plus d'enveloppes à se partager ! Peuchère tu me fends le cœur, j'ai le cœur fendu par toi !

    avatar
    oslost -

    Comme d'ailleurs dans beaucoup d'organismes publics, du ménage à faire aussi, et je l'ai vécu avec une demande de travail pendant les vacances pour ma fille dans es années 80, à la CPAM, où j'ai été de nombreuses années au CA, mais jamais de place, sauf pour la fille d'un collègue FO. Eh oui la responsable du personnel de l'époque était FO, à chacun ses préférences. Ne nous leurrons pas ces procédés existent toujours. Ce qui était formidable c'est que l'on venait me voir pour des stages, ou justement des postes pendant les vacances, et je m'employais à en trouver. Comme quoi je ne faisais pas de différence entre les personnes, et je n'en fais toujours pas, l'essentiel étant le résultat

  • avatar
    Tartufe2 -

    Et hop ! un petit de passe-passe et ... ils vont retoquer la Loi sur les collaborateurs parlementaires car si la Loi passe et ben ... plus d'enveloppes à se partager ! Peuchère !

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]