Enquête préliminaire du parquet financier visant Areva

Enquête préliminaire du parquet financier visant Areva©Boursier.com
A lire aussi

Boursier.com, publié le lundi 19 septembre 2016 à 10h27

Le parquet national financier a ouvert avant l'été une enquête préliminaire visant Areva, à la suite d'une plainte déposée fin 2015 par la CFE-CGC du groupe pour délit de fausse information et tromperie, a confirmé lundi le groupe, après la parution d'un article dans 'Le Parisien'. "Le syndicat soupçonne la direction du groupe d'avoir embelli les comptes de l'entreprise en 2013 afin d'assurer le succès du fonds commun de placement maison lancé à ce moment-là", écrit le quotidien.

A l'époque, les salariés sont invités à acheter des parts de l'entreprise. "Les enquêteurs de la brigade financière doivent désormais tenter de répondre à cette question : a-t-on poussé les salariés à investir alors même que la situation bien moins florissante qu'annoncé d'Areva était déjà connue en haut lieu en 2013 ?", explique le journal. Car un an plus tard, le couperet tombe : des résultats financiers catastrophiques ont fait de ce placement un fiasco.

29 millions d'euros investis

Plus de 14.600 personnes, soit environ un tiers des effectifs à l'époque, avaient sauté le pas mi-2013, investissant au total 29 millions d'euros, rappelle 'Le Parisien'. "Près de 300 salariés, anciens salariés ou retraités d'Areva se sont joints à la procédure", a indiqué au journal Cyril Cambon, un avocat qui centralise les plaintes individuelles de ceux qui estiment avoir été mal informés lors de la souscription à ce plan d'investissement réservé aux salariés en 2013.

Le parquet financier peut décider de renvoyer l'affaire en correctionnelle ou de la classer sans suite. Si cette deuxième hypothèse était choisie, une nouvelle plainte avec constitution de partie civile serait déposée, afin d'obtenir la nomination d'un juge d'instruction, a expliqué l'avocat au quotidien.

Le spécialiste public du nucléaire a enregistré ces dernières années une série de déboires industriels et financiers qui ont nécessité la mise en place d'un plan de sauvetage comportant notamment la cession de son activité dans les réacteurs à EDF et un projet d'augmentation de capital.

 
0 commentaire - Enquête préliminaire du parquet financier visant Areva
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]