Euro 2016 : les tarifs hôteliers flambent, Airbnb en profite aussi

Euro 2016 : les tarifs hôteliers flambent, Airbnb en profite aussi

Euro 2016 à Mérignac, près de Bordeaux

A lire aussi

Boursier.com, publié le vendredi 20 mai 2016 à 12h10

Profitant de la tenue de l'Euro de football qui se déroulera du 10 juin au 10 juillet en France, les établissements hôteliers ont revu leurs tarifs à la hausse durant cette période, de 21% en moyenne à 131 euros la nuitée, selon une étude réalisée par HRS, service de réservation en ligne. La plateforme Airbnb n'est pas en reste...

A Marseille, les tarifs flambent

Parmi les villes où se dérouleront les matchs, c'est à Marseille que l'augmentation sera la plus sensible. Les prix vont flamber de 76% en moyenne pour une nuit à 165,80 euros contre 94 euros à la même période de l'an dernier. "Le Stade Vélodrome est le deuxième en termes d'affluence (67.000 personnes), juste après le Stade de France (80.000) ce qui peut expliquer la variation tarifaire de la Cité Phocéenne", fait valoir HRS. A Bordeaux, la hausse sera de 31% pour une nuitée à 142 euros. Viennent ensuite Lyon et Toulouse (respectivement +25% et +21% à 134 euros et 114 euros la chambre).

254 euros à Paris, le 3 juillet

A contre-courant, les hôteliers Lensois vont baisser leurs tarifs de 27% en moyenne pour un prix tout doux (61 euros). "Le stade Bollaert est l'un des plus petits du tournoi (38 000 spectateurs) et n'accueillera que 4 matches", souligne le site de réservation en ligne. A Paris, l'augmentation est finalement raisonnable (+8%), mais la capitale détient tout de même le tarif le plus élevé à 168 euros. Le 3 juillet, date des quarts de finale "où l'équipe nationale devrait jouer si elle termine première de son groupe", le prix d'une chambre dans la capitale battra tous les records, à 254 euros. En revanche, le jour de la finale, le 10 juillet, le prix moyen affiché est de 134 euros.

Airbnb en profite aussi

Les hôteliers ne sont pas les seuls à tirer profit de cet événement. Sur la plateforme de réservation de logements entre particuliers, Airbnb, les demandes ont explosé. "Sur une ville comme Marseille, on a 20 fois plus de réservations", expliquait  Nicolas Ferrary, le directeur France de Airbnb dans une interview accordée aux 'Echos' le 24 mars dernier. Certains propriétaires n'hésitent pas à mettre en avant dans leurs annonces, la proximité des stades. Elles affichent d'ailleurs complet pour la période de l'Euro. Côté tarif, Airbnb offre la possibilité de fixer un prix saisonnier, en fonction de la tenue de certains événements.

 
0 commentaire - Euro 2016 : les tarifs hôteliers flambent, Airbnb en profite aussi
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]