Fin de l'ère Riboud pour Danone dont Emmanuel Faber devient PDG

Chargement en cours
 Franck Riboud, président du conseil d'administration de Danone et Emmanuel Faber, directeur général, lors de l'assemblée générale de Danone, le 27 avril 2017

Franck Riboud, président du conseil d'administration de Danone et Emmanuel Faber, directeur général, lors de l'assemblée générale de Danone, le 27 avril 2017

1/2
© AFP, ERIC PIERMONT
A lire aussi

AFP, publié le mercredi 18 octobre 2017 à 20h36

Franck Riboud, président du groupe Danone, et fils de son fondateur Antoine Riboud, a décidé de passer complètement la main à son poulain Emmanuel Faber, qui en tenait déjà les rênes opérationnelles depuis trois ans. 

Lors d'un conseil d'administration mercredi, Franck Riboud a cédé son poste de président au directeur général Emmanuel Faber, 53 ans, qui devient donc PDG à compter du 1er décembre, a annoncé Danone dans un communiqué.

Franck Riboud, qui fêtera ses 62 ans le 7 novembre, devient "président d'honneur de Danone" ainsi qu'administrateur et membre du comité stratégique du conseil, ajoute Danone.

Benoît Potier, administrateur de Danone et PDG d'Air Liquide, lui succède en qualité de Président du comité stratégique.

Cette annonce "est l'aboutissement d'un processus de transition que j'ai engagé à la tête de Danone il y a trois ans", en 2014 quand M. Faber a été nommé DG pour une "période transitoire", a commenté M. Riboud, cité dans le communiqué.

"L'expérience d'Emmanuel, les nombreuses réussites qui lui reviennent et sa connaissance intime de nos activités et catégories en font le choix idéal pour devenir président. Il saura conduire Danone avec assurance et constance dans les transformations futures", a-t-il ajouté.

En faisant monter M. Faber aux plus hautes responsabilités en 2014, M. Riboud voulait "préparer le futur" et permettre "l'accession d'une nouvelle génération à la direction de Danone", avait-il indiqué à l'époque.

"Je tiens à saluer le dirigeant visionnaire qu'a été Franck Riboud pour Danone durant sa présidence et tout au long de sa brillante carrière dans l'entreprise", a pour sa part indiqué M. Faber, cité dans le communiqué.

Entré chez Danone en 1997 comme directeur finances, stratégies et systèmes d'information, Emmanuel Faber est rapidement devenu le protégé de Franck Riboud. 

Il a gravi tous les échelons du groupe avant de devenir en 2008 directeur général délégué en charge des fonctions "corporate" comme les finances ou les ressources humaines. Depuis 2011, il était également vice-président du Conseil d'administration.

- Premier acteur bio au monde -

Né en 1972 de la fusion d'une entreprise d'emballage en verres, BSN, avec le fabricant de yaourts Gervais Danone, sous l'égide d'Antoine Riboud, le groupe Danone a bien changé depuis, se recentrant au début des années 2000 sur les produits laitiers frais, l'eau et la nutrition spécialisée.

Emmanuel Faber lui a fait prendre un nouveau tournant à la mi 2016 en annonçant le rachat du géant américain du bio WhiteWave, permettant à l'entreprise française de doubler la taille de son activité nord-américaine et d'ambitionner de devenir un des premiers acteurs bio au monde.

Le titre du groupe a d'ailleurs clôturé mercredi à son plus haut historique à 71,06 euros. Depuis le 1er janvier, l'action Danone a augmenté de 18,04%.

En 2016, le groupe a réalisé un chiffre d'affaires de 21,9 milliards d'euros, avec un bénéfice de 1,7 milliard.

M. Riboud, rémunéré 2 millions d'euros par an dans le cadre de la "présidence renforcée", touchera dorénavant une retraite d'environ 1,5 million, ainsi que des jetons de présence en tant qu'administrateur de Danone, selon un porte-parole du groupe.

Le salaire de M. Faber, qui s'élève à 2,2 millions d'euros au titre de l'année 2016, restera inchangé à court terme, mais sa rémunération globale sera examinée en assemblée générale en avril 2018, selon la même source.

Danone a également indiqué mercredi qu'il resserrait les effectifs de son comité exécutif.

Celui-ci va passer de 9 à 5 membres: "trois dirigeants ayant des responsabilités opérationnelles et deux dirigeants ayant des responsabilités fonctionnelles", le tout "sous la direction d'Emmanuel Faber".

L'idée est de "gagner en efficacité et favoriser des prises de décisions plus agiles dans un contexte de changements rapides des tendances du secteur alimentaire", selon le groupe. 

Par ailleurs, Jean Laurent, âgé de 73 ans et actuellement administrateur référent, ne sera pas candidat à sa réélection en 2018. Le comité des nominations lui cherche actuellement un successeur dont Danone prévoit d'étendre les missions et les responsabilités "afin de continuer à garantir l'équilibre des pouvoirs au sein du conseil d'administration".

 
3 commentaires - Fin de l'ère Riboud pour Danone dont Emmanuel Faber devient PDG
  • avatar
    PP65 -

    Ils nous roulent tous dans le YAOURT
    Je constate que toutes les grosses boites trichent avec leur courrier
    En effet , j'ai reçu plusieurs courriers faits à BOULOGNE BILLANCOURT 92
    Et ils sont affranchis en GRANDE BRETAGNE
    LA POSTE FRANCAISE doit faire tout le boulot , mais elle n'aura aucune entrée financière
    L EUROPE des combines c'est cela et tout va ainsi

  • avatar
    ANTIPAC -

    Dommage que F. Riboud n'abandonne pas tous ce qu'il veut encore conserver chez Danone. Dans ce cas l'action Danone pourrait enfin augmenter sérieusement, car le prédateur s'est bien servi sans réelle contrepartie pendant toute sa présidence !!!!!

  • avatar
    valdenonce -

    llllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllll

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]