Fin des enchères pour les "fréquences en or"

Fin des enchères pour les "fréquences en or"©Boursier.com
A lire aussi

Boursier.com, publié le mardi 17 novembre 2015 à 14h44

Les enchères pour l'attribution aux opérateurs de téléphonie mobile de la bande des 700 MHz, les fameuses "fréquences en or", qui avaient démarré lundi, sont déjà terminées. Selon les informations du 'Monde', 10 tours ont suffi pour la vente des six blocs de fréquences de 5 MHz. "Les prix seraient montés jusqu'à 466 millions d'euros par lot. A l'issue de la procédure, l'Etat a donc touché presque 2,8 milliards d'euros, au-dessus des 2,5 milliards d'euros qu'il s'était fixé", écrit le journal sur son site internet. 

Deux blocs pour Free et Orange

Tous les opérateurs français avaient répondu présents : pour eux, l'enjeu est important, car ces fréquences permettent d'augmenter la couverture du territoire en 4G. Orange et Free auraient obtenu chacun deux lots de fréquences - ce dernier pouvait en théorie en acquérir trois, afin de compenser sa faible présence sur les bandes de fréquences proches, de 800 et 900 MHz. Selon 'Le Monde', SFR et Bouygues Telecom auraient chacun récupéré un bloc.

Meilleure qualité

Les fréquences 700 MHz étaient jusqu'ici utilisées par la télévision, mais elles passeront, dans le giron de la téléphonie mobile à partir de la mi-2016 pour l'Ile-de-France, puis dans les autres régions d'ici à la fin juin 2019 au plus tard. De quoi permettre aux opérateurs de fournir une meilleure qualité de service et d'offrir une portée plus importante aux antennes relais.

 
0 commentaire - Fin des enchères pour les "fréquences en or"
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]