Finances locales : bonne résistance, malgré la baisse des dotations

Finances locales : bonne résistance, malgré la baisse des dotations

écharpe de maire

A lire aussi

Boursier.com, publié le jeudi 12 mai 2016 à 10h15

Malgré une baisse de leurs dotations, les collectivités territoriales sont parvenues à restaurer leurs marges financières, selon la note dévoilée par la Banque Postale mercredi soir. En outre, leur épargne brute (recettes moins dépenses de fonctionnement) s'inscrirait en hausse de 1,8%, après trois années de baisse. Cette amélioration est en grande partie due à la maîtrise des dépenses de fonctionnement. Cette embellie ne serait toutefois que de courte durée. D'après les prévisions de la Banque Postale, l'épargne brute diminuerait à nouveau en 2016 (- 2,9%). D'autres indicateurs sont toutefois un peu plus encourageants.

Stabilisation des dépenses d'investissement

Les recettes courantes des collectivités progresseraient sur un rythme plus lent. Par ailleurs, "les dotations de l'État vont poursuivre leur baisse et le dynamisme des recettes fiscales marquerait le pas". Pour mémoire, ce recul des dotations s'élève à environ 11 milliards d'euros sur la période 2014-2017. Autre fait marquant de cette année : les dépenses d'investissement des collectivités locales se stabiliseraient (- 0,4% à 48,1 milliards d'euros) après deux années de forte baisse (- 17% cumulés). Plusieurs éléments ont expliqué le fort repli enregistrées au cours des deux dernières années, soulignent les auteurs de l'étude : "les effets classiques du cycle électoral", "la diminution de l'épargne brute survenue entre 2011 et 2014 (- 9,7%) et enfin "le contexte institutionnel incertain et peu porteur".

Net repli du recours à l'endettement

Autre point positif : "le volume d'emprunts contractés par les collectivités locales devrait être en net repli, de - 20% à 16,4 milliards d'euros, fait valoir la Banque Postale. Conséquence : l'encours de la dette augmenterait sur un rythme plus lent que celui de l'an dernier  (+ 1,1% après + 3,6%) pour atteindre 182,6 milliards d'euros. L'exercice 2016 pourrait ainsi se conclure sur un résultat quasi nul, selon ses estimations, après un excédent de 6 milliards d'euros en 2015.

 
0 commentaire - Finances locales : bonne résistance, malgré la baisse des dotations
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]