Fintech : la lame de fond se confirme dans le monde

Fintech : la lame de fond se confirme dans le monde

billets euros banque

A lire aussi

Boursier.com, publié le jeudi 21 septembre 2017 à 13h03

Alors que la fintech française Younited Credit vient d'annoncer une levée de fonds record de 40 millions d'euros, KPMG revient sur les levées de fonds en capital-risque des fintech dans le monde au second trimestre 2017, à travers son étude "Pulse of Fintech".
 
Dans le monde, les investissements dans la Fintech ont plus que doublé par rapport au 1er trimestre 2017, soit 8,4 milliards $ au Q2 2017, contre 3,6 milliards $ au Q1 2017, à travers 293 deals.
 
Le M&A soutient les volumes, avec notamment deux deals supérieurs à 1 milliard $ dans la zone Amériques (DH Corp, Canada, 3,6 milliards $) et Europe (Vocalink, Royaume-Uni, 1,2 milliard $). On observe en revanche une absence de mega-deals ce trimestre en Asie...

L'Europe en forme

En Europe, les investissements ont plus que doublé, avec 2 milliards $ investis au second trimestre 2017, contre 880 millions investis au premier trimestre, soutenus par un deal M&A important au Royaume-Uni (Vocalink, 1,2 milliard $).
 
La robustesse du marché européen est encouragée par le développement d'incubateurs Tech / Fintech à Londres, Berlin, Paris et Dublin.
 
Malgré le contexte du Brexit, le Royaume-Uni continue sur un trend d'investissements dynamique de 1,4 milliard $ au Q2 2017.

L'impulsion de Station F

En France, les volumes du deuxième trimestre ressortent en demi-teinte, les VC étant davantage focalisés sur plusieurs cessions en cours...
 
En termes de M&A, un nombre de rachats important a été annoncé au Q2 2017, qui seront bouclés au troisième trimestre, pour un montant total annoncé de l'ordre de 0,5 milliards $ (0,4 milliards d'euros), démontrant la dynamique du secteur des Fintech et l'intérêt croissant qu'il suscite...
 
L'attention des investissements est attendue en hausse pour les trimestres à venir, sous l'impulsionde Station F, l'incubateur qui a ouvert au début de l'été à Paris avec l'implication de nombre de groupes internationaux et d'institutions financières tels que Microsoft, Ubisoft, Amazon et de grandes banques et assureurs français, mais aussi des différentes annonces d'Emmanuel Macron telles que le "Passeport talents" ou la dotation d'un fonds européen destiné à accélérer la croissance des start-up...

 
0 commentaire - Fintech : la lame de fond se confirme dans le monde
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]