Galeries Lafayette : toujours pas d'accord sur le travail du dimanche !

Galeries Lafayette : toujours pas d'accord sur le travail du dimanche !

Galeries Lafayette enseigne commerce

A lire aussi

Boursier.com, publié le vendredi 27 mai 2016 à 21h34

En pleine période contestation contre la loi Travail, les négociations sur le travail du dimanche aux Galeries Lafayette du boulevard Haussmann à Paris deviennent de plus en plus laborieuses.

Vendredi, trois syndicats représentant plus de 50% du personnel ont ainsi décidé d'exercer leur droit d'opposition à l'accord proposé, ce qui en bloque l'application. La CGT (32% des voix aux dernières élections professionnelles), la SCID (anciennement CFDT, 17%), et FO (14%) ont joint leurs forces pour refuser l'application de l'accord.

Une décision de justice le 9 juin prochain

Ce texte avait été signé le 20 mai par la CFE-CGC et la CFTC, qui affichent ensemble un taux de représentativité de 37,9%. L'accord prévoit pour les salariés travaillant le dimanche un paiement double, assorti d'une journée de récupération. Des aides sont prévues pour la garde d'enfants, et le travail dominical se ferait sur la base du volontariat et dans la limite de huit dimanches par an.

A noter toutefois que l'accord n'est pas encore caduc. La validité du droit d'opposition de la CGT, SCID et FO, reste en effet soumise à une décision de la justice, que la direction des Galeries Lafayette a saisi pour trancher sur la question de l'habilitation des élus du SCID à représenter la CFDT, dont il s'est désaffilié. La décision de justice est ainsi attendue le 9 juin prochain.

Les discussions sur l'ouverture des Galeries Lafayette Haussmann tous les dimanches ont commencé en février, mais en mai, aucun syndicat n'avait accepté de signer un premier accord proposé par la direction. Les négociations ont repris le 19 mai sur un nouveau texte amendé, qui a donc été approuvé par deux syndicats, la CFE-CGC et la CFTC.

Le BHV-Marais, premier grand magasin à ouvrir tous les dimanches

Dans un autre magasin du groupe Galeries Lafayette, les choses se sont en revanche déroulées de façon plus fluide. Au BHV-Marais, un accord a ainsi pu être conclu début mai pour ouvrir tous les dimanches dès juillet. Les syndicats SUD-Solidaires BHV  (33% des voix aux élections professionnelles) et la CFE-CGC (8%) ont signé l'accord, tandis que la CFTC (25%) a fait savoir qu'elle ne mettrait pas son veto au texte, ce qui a permis son application.

Le BHV-Marais deviendra ainsi le premier grand magasin à ouvrir tous les dimanches depuis la promulgation de la loi Macron en août 2015. L'accord, conclu pour trois ans, prévoit un plafond de 15 dimanches travaillés par an, payés doubles et avec récupération. Pour les salariés embauché spécifiquement pour travailler en fin de semaine, les 15 premiers dimanches seront majorés de 100% (payés double), et les suivants de 50%, sans récupération.

 
0 commentaire - Galeries Lafayette : toujours pas d'accord sur le travail du dimanche !
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]