General Motors investit aux USA, après les menaces de Donald Trump

General Motors investit aux USA, après les menaces de Donald Trump©Boursier.com
A lire aussi

Boursier.com, publié le mardi 17 janvier 2017 à 16h32

Comme l'avait annoncé Reuters, General Motors va bien investir un milliard de dollars dans ses usines aux Etats-Unis. Cette enveloppe servira au déploiement de nouveaux véhicules, à l'élaboration de technologies de pointe et de nouveaux composants, précise le constructeur.

Créations d'emplois

Ces investissements, qui s'ajoutent aux 2,9 milliards de dollars annoncés en 2016 - sur plus de 21 milliards de dollars investis depuis 2009 sur ses sites américains - vont également permettre de créer dans l'immédiat, 1.500 emplois. "Les États-Unis sont notre marché national et nous sommes déterminés à y favoriser la croissance de l'emploi", souligne le groupe dans un communiqué.

Menace de Donald Trump

Les annonces de General Motors font suite aux récentes déclarations de Donald Trump. Il a menacé les constructeurs automobiles d'imposer une taxe sur les véhicules produits au Mexique et qui seraient importés aux Etats-Unis. Dans un message posté sur Twitter, GM a été directement menacé.

"General Motors envoie le modèle Chevy Cruze produit au Mexique à des concessionnaires automobiles aux Etats-Unis sans payer de droits de douane à la frontière. Fabriquez aux États-Unis ou payez une importante taxe frontalière !" a récemment déclaré Donald Trump. GM semble donc vouloir arrondir les angles, comme l'a fait Ford, en annulant un projet de construction d'une nouvelle usine au Mexique.

 
1 commentaire - General Motors investit aux USA, après les menaces de Donald Trump
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]