Google se défend de payer trop peu d'impôts en Europe

Google se défend de payer trop peu d'impôts en Europe©Boursier.com
A lire aussi

Boursier.com, publié le lundi 18 juillet 2016 à 09h58

Sundar Pichai, le PDG de Google, a défendu ce weekend dans la presse allemande son entreprise, régulièrement accusée de ne pas payer assez d'impôts en Europe. "Nous payons nos impôts de manière analogue à la moyenne du taux d'imposition dans l'OCDE. Dans le cadre du droit fiscal existant, la plupart des entreprises payent la plus grande partie de leurs impôts dans leur pays d'origine", explique le patron du géant américain dans un entretien accordé au 'Welt am Sonntag'.

Selon Sundar Pichai, seule la création d'une taxe mondiale pourrait apporter de meilleurs résultats. "Si de telles lois sont votées, nous les appliquerons évidemment", assure-t-il. Il se défend également en expliquant que son groupe "investit déjà de façon très importante en Europe". Il emploie "plus de 14.000" personnes, ce qui crée aussi "des recettes fiscales supplémentaires dans ces pays", selon lui.

Plusieurs enquêtes en Europe

En 2015, Google n'aurait payé que 6,7 millions d'euros d'impôts sur les sociétés en France, selon des informations récentes du 'Figaro', qui a eu accès aux comptes déposés par l'entreprise.

La firme de Mountain View est actuellement dans le viseur de l'administration fiscale. En mai dernier, les bureaux de la société à Paris ont été perquisitionnés. Le fisc réclame 1,6 milliard d'euros à Google, d'après des informations révélées fin février de source proche du ministère français des Finances.

Fin juin, les bureaux de Google à Madrid ont également fait l'objet d'une perquisition dans le cadre d'une enquête relative au paiement de ses impôts par la firme américaine, indique l'agence de presse Reuters. Le moteur de recherche a déclaré via une porte-parole qu'il se conformait à la législation fiscale espagnole, ainsi qu'à celle de tous les pays où il est présent et dit coopérer avec les autorités.

 
0 commentaire - Google se défend de payer trop peu d'impôts en Europe
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]