Gouvernement: la présentation repoussée, les rumeurs vont bon train

Gouvernement: la présentation repoussée, les rumeurs vont bon train©Boursier.com
A lire aussi

Boursier.com, publié le mardi 16 mai 2017 à 16h45

Initialement prévue pour mardi, l'annonce de la composition du gouvernement a finalement été repoussée à mercredi, 15 heures, afin de procéder aux vérifications fiscales et déontologiques des futurs ministres. En conséquence, le premier conseil des ministres aura lieu jeudi matin.

"Conformément à ses engagements de moraliser la vie publique, le président de la République, en lien avec le Premier ministre, a souhaité introduire un temps de vérification", souligne l'Elysée dans un communiqué.

Un gouvernement resserré

Les rumeurs vont bon train, concernant la composition de la future équipe. Resserré autour de quinze ministres, le gouvernement devrait être paritaire et composé pour un tiers de membres de la société civile, comme l'a répété Emmanuel Macron à plusieurs reprises.

Après avoir nommé un Premier ministre Les Républicains, d'autres hommes et femmes de droite pourraient faire leur entrée au gouvernement. 'Le Figaro' cite les noms de Benoist Apparu,  Bruno Le Maire mais également Franck Riester. "Ce qui nous importe, c'est de trouver les bonnes personnes qui partagent cette ambition pour la France, cet esprit de refus du sectarisme", a déclaré hier soir sur le plateau de TF1, Edouard Philippe.

Le Drian pourrait rester à La Défense

Le ministre de la Défense sortant, Jean-Yves Le Drian, est pressenti pour conserver son poste sous le quinquennat d'Emmanuel Macron. Il a d'ailleurs été reçu à Matignon ce matin, afin d'y rencontrer le nouveau chef de gouvernement.

Au ministère de l'Economie, les noms de Thierry Breton, PDG du groupe Atos, et de Pierre Nanterme, patron d'Accenture, ont circulé ces derniers jours, indique BFMTV. Au budget, 'Les Echos' évoquaient dès ce week-end, Jean Pisany-Ferry, Philippe Martin ou Marc Ferracci, ces derniers ayant pensé le programme économique du fondateur 'En Marche'.

A qui reviendra la lourde tâche d'améliorer la situation du marché du travail ? Là encore, des noms circulent, sans être arrêtés. Celui de Nicole Notat, ex-chef de file de la CFDT, revient régulièrement.

Jean-Louis Borloo à l'Environnement ?

Le président du Modem, François Bayrou, qui a apporté son soutien à Emmanuel Macron pourrait de son côté bénéficier du portefeuille de la Justice, alors que le nom de Jean-Louis Borloo circule pour celui de l'Ecologie, poste qu'il a déjà occupé sous la présidence de Nicolas Sarkozy.

Un signal qui serait apprécié des ONG. Dans une lettre adressée au nouveau président de la République la semaine dernière, elles ont réclamé la constitution d'un grand ministère, "avec à sa tête un ministre d'Etat, numéro deux dans l'ordre protocolaire, en charge du développement durable (écologie, biodiversité, climat et énergie, transport, logement et urbanisme, aménagement du territoire, pêche et mer)".

 
326 commentaires - Gouvernement: la présentation repoussée, les rumeurs vont bon train
  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]